Municipales : quelles sont les règles sanitaires pour le second tour ?

Port du masque obligatoire, gestes barrières, vote par procuration facilité… Des mesures  spécifiques seront mises en place lors du second tour des municipales, dimanche 28 juin, pour assurer la sécurité sanitaire des électeurs.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
© Richard Villalonundefined undefined

Le second tour des élections municipales, reporté en raison de l’épidémie de Covid-19, se déroulera finalement le 28 juin prochain dans les 4 857 communes où le résultat du premier tour n’a pas été concluant. Pour assurer la sécurité sanitaire des 16,5 millions d’électeurs appelés aux urnes, des mesures exceptionnelles sont mises en place. Elles ont été détaillées dans deux décrets parus jeudi 18 juin au Journal officiel.

Bureaux de vote aménagés

Comme pour le premier tour, les bureaux de vote seront aménagés. Une file d’attente prioritaire sera dédiée aux personnes vulnérables et le nombre d’électeur à l’intérieur sera limité à trois. Chaque bureau de vote devra mettre à disposition un point d’eau avec savon ou du gel hydro-alcoolique pour se laver les mains.

Port du masque obligatoire

Toute personne se présentant dans un bureau de vote devra porter un masque sanitaire ou « grand public », tout comme le personnel en charge des opérations électorales. Seules les personnes handicapées munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation pourront en être exemptées. Il pourra être demandé à l’électeur de retirer ponctuellement son masque afin de contrôler son identité.

Respect des gestes barrières

Outre le port du masque, il faudra respecter les gestes barrières (saluer sans serrer la main ni s’embrasser, tousser dans son coude, ne pas toucher son visage, utiliser un mouchoir à usage unique) et la distanciation sociale d’au moins 1 mètre. Un affichage à l’entrée de chaque bureau de vote devra rappeler l’obligation du port du masque et du respect des mesures barrières.

Il sera également possible d’apporter son propre stylo pour émarger (stylo bleu ou noir indélébile) ainsi que son bulletin de vote déjà plié si l’électeur l’a reçu par courrier. Enfin, la carte électorale ne sera pas estampillée au moment du vote.

Le vote par procuration est facilité

En cas d’impossibilité à se rendre aux urnes, il est possible de faire une procuration. Cette procédure permet à un électeur absent ou empêché d’aller voter, le mandant, de choisir un autre électeur, le mandataire, pour voter à sa place. Les démarches pour l’effectuer ont été facilitées pour le second tour des municipales.

Un mandataire pourra disposer de deux procurations, contre une seule en temps normal. Une procuration initialement prévue pour le 22 mars reste valable pour le second tour du 28 juin. En revanche, celles établies pour une année qui expire avant le 28 juin ou pour le premier tour uniquement ne le sont plus.

Il est, par ailleurs, désormais possible d’établir une procuration de 5 manières différentes :

  • dans un tribunal judiciaire ;
  • dans une brigade de gendarmerie ;
  • dans un commissariat de police ;
  • dans une des permanences mises en place dans des lieux accueillant du public (préfecture, maison de service public, etc.). La liste est disponible sur le site de votre préfecture ;
  • à son domicile en cas d’impossibilité de se déplacer pour infirmité, maladie ou en raison de l’épidémie de Covid-19. Un officier de police judiciaire ou son délégué peut se déplacer sur demande, effectuée par courrier, mail ou téléphone, pour rédiger la procuration. Aucun justificatif ne sera demandé.

Il est nécessaire de présenter une pièce d’identité et de remettre un formulaire à se procurer sur place ou sur le site www.service-public.fr. Les nouveaux formulaires dispensent de préciser un motif pour justifier la demande d’établissement d’une procuration mais les anciens restent toujours valables.

A noter : Avant d’effectuer une procuration, assurez-vous que la personne que vous souhaitez désigner vote bien dans la même commune que vous (mais pas forcément dans le même bureau de vote). Vous devrez ensuite la prévenir car elle ne recevra aucune notification. Le jour du vote, elle devra uniquement présenter une pièce d’identité.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :