Malus auto : les nouveaux barèmes 2021 et 2022 sont connus

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© LemonTreeImages

Le malus écologique – la taxe sur l’achat d’unvéhicule neuf polluant - sera encore durci en 2021 et… en 2022. Le projet de loi de finances pour 2021, qui sera discuté à partir du 12 octobre à l’Assemblée nationale, détaille le nouveau barème qui sera appliqué pour les deux prochaines années s’il est voté en l’état.

A partir du 1er janvier 2021, le malus commencera à partir de 131 g de CO2 émis par km (mesurée selon la méthode WLTP), contre 138 g actuellement. Son montant débutera à 50 € et augmentera progressivement à chaque gramme supplémentaire jusqu’à atteindre le plafond, qui est doublé et passe de 20 000 € à 40 000 €. Il concernera les véhicules émettant plus de 225 g de CO2 par km, contre 213 g de CO2 par km en 2020. Par exemple, pour un véhicule émettant 153 g de CO2 par km (un gros SUV), le malus passera de 400 € en 2020 à 983 € en 2021.

A partir du 1er janvier 2022, le seuil de déclenchement du malus devrait passer à 123 g de CO2 émis par km et le plafond à 50 000 € pour les véhicules émettant plus de 225 g de CO2 par km.

Les recettes théoriques liées à ce malus sont évaluées à 980 millions d’euros en 2021 et à 1,5 milliard en 2022, alors que le malus devrait rapporter autour de 520 millions d’euros cette année.

Barème du malus auto à partir du 1er janvier 2021

Taux d’émission de dioxyde de carbone (en g/km)

Barème du malus en 2020

Barème du malus en 2021

< 131

0

0 €

131

0

50 €

132

0

75 €

133

0

100 €

134

0

125 €

135

0

150 €

136

0

170 €

137

0

190 €

138

50 €

210 €

139

75 €

230 €

140

100 €

240 €

141

125 €

260 €

142

150 €

280 €

143

170 €

310 €

144

190 €

330 €

145

210 €

360 €

146

230 €

400 €

147

240 €

450 €

148

260 €

540 €

149

280 €

650 €

150

310 €

740 €

151

330 €

818 €

152

360 €

898 €

153

400 €

983 €

154

450 €

1 074 €

155

540 €

1 172 €

156

650 €

1 276 €

157

740 €

1 386 €

158

818 €

1 504 €

159

898 €

1 629 €

160

983 €

1 761 €

161

1 074 €

1 901 €

162

1 172 €

2 049 €

163

1 276 €

2 205 €

164

1 386 €

2 370 €

165

1 504 €

2 544 €

166

1 629 €

2 726 €

167

1 761 €

2 918 €

168

1 901 €

3 119 €

169

2 049 €

3 331 €

170

2 205 €

3 552 €

171

2 370 €

3 784 €

172

2 544 €

4 026 €

173

2 726 €

4 279 €

174

2 918 €

4 543 €

175

3 119 €

4 818 €

176

3 331 €

5 105 €

177

3 552 €

5 404 €

178

3 784 €

5 715 €

179

4 026 €

6 039 €

180

4 279 €

6 375 €

181

4 543 €

6 724 €

182

4 818 €

7 086 €

183

5 105 €

7 462 €

184

5 404 €

7 851 €

185

5 715 €

8 254 €

186

6 039 €

8 671 €

187

6 375 €

9 103 €

188

6 724 €

9 550 €

189

7 086 €

10 011 €

190

7 462 €

10 488 €

191

7 851 €

10 980 €

192

8 254 €

11 488 €

193

8 671 €

12 012 €

194

9 103 €

12 502 €

195

9 550 €

13 109 €

196

10 011 €

13 682 €

197

10 488 €

14 273 €

198

10 980 €

14 881 €

199

11 488 €

15 506 €

200

12 012 €

16 149 €

201

12 502 €

16 810 €

202

13 109 €

17 490 €

203

13 682 €

18 188 €

204

14 273 €

 18 905 €

205

14 881 €

19 641 €

206

15 506 €

20 396 €

207

16 149 €

21 171 €

208

16 810 €

21 966 €

209

17 490 €

22 781 €

210

18 188 €

23 616 €

211

18 905 €

24 472 €

212

19 641 €

25 349 €

213

20 000 €

26 247 €

214

20 000 €

27 166 €

215

20 000 €

28 107 €

216

20 000 €

29 070 €

217

20 000 €

30 056 €

218

20 000 €

31 063 €

219

20 000 €

32 094 €

220

20 000 €

33 147 €

221

20 000 €

34 224 €

222

20 000 €

 35 324  €

223

20 000 €

36 447 €

224

20 000 €

37 595 €

225

20 000 €

38 767 €

> 225

20 000 €

40 000 €

 

Barème du malus auto à partir du 1er janvier 2022

Taux d’émission de dioxyde de carbone (en g/km)

Barème du malus en 2022

< 122

0 €

123

50 €

124

75 €

125

100 €

126

125 €

127

150 €

128

170 €

129

190 €

130

210 €

131

230 €

132

240 €

133

260 €

134

280 €

135

310 €

136

330 €

137

360 €

138

400 €

139

450 €

140

540 €

141

650 €

142

740 €

143

818 €

144

898 €

145

983 €

146

1 074 €

147

1 172 €

148

1 276 €

149

1 386 €

150

1 504 €

151

1 629 €

152

1 761 €

13

1 901 €

154

2 049 €

155

2 205 €

156

2 370 €

157

2 544 €

158

2 726 €

159

2 918 €

160

3 119 €

161

3 331 €

162

3 552 €

163

3 784 €

164

4 026 €

165

4 279 €

166

4 543 €

167

4 818 €

168

5 105 €

169

5 404 €

170

5 715 €

171

6 039 €

172

6 375 €

173

6 724 €

174

7 086 €

175

7 462 €

176

7 851 €

177

8 254 €

178

8 671 €

179

9 103 €

180

9 550 €

181

10 011 €

182

10 488 €

183

10 980 €

184

11 488 €

185

12 012 €

186

12 502 €

187

13 109 €

188

13 682 €

189

14 273 €

190

14 881 €

191

15 506 €

192

16 149 €

193

16 810 €

194

17 490 €

195

18 188 €

196

 18 905 €

197

19 641 €

198

20 396 €

199

21 171 €

200

21 966 €

201

22 781 €

202

23 616 €

203

24 472 €

204

25 349 €

205

26 247 €

206

27 166 €

207

28 107 €

208

29 070 €

209

30 056 €

210

31 063 €

211

32 094 €

212

33 147 €

213

34 224 €

214

35 324  €

215

36 447 €

216

37 595 €

217

38 767 €

218

39 964 €

219

41 185 €

220

42 431 €

221

43 703 €

222

45 000 €

223

46 323 €

224

47 672 €

225

49 047 €

>225

50 000 €

Pas de malus auto au poids

Le gouvernement n’a, en revanche, pas retenu la proposition d’un malus visant à pénaliser les véhicules dont la masse est supérieure à 1 400 kg. Issue de la Convention citoyenne sur le climat, elle pourrait être toutefois présentée dans un projet de loi mi-décembre, selon le ministère de la Transition écologique.

A lire aussi