Épargne : le taux du Livret A augmentera-t-il au 1er mai 2022 ?

3 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Maison, enfant, tirelire, pièce, euro
Le taux du Livret A a doublé à 1 % en février. - © andresr

La forte inflation va-t-elle inciter l’exécutif à décider de relever le taux du Livret A et du Livret de développement durable et solidaire (LDDS), déjà passé le 1er février de 0,5 à 1 % ?

Au mois de mars, « les prix à la consommation » ont crû de 4,5 % sur un an, contre « 3,6 % le mois précédent », a fait savoir l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) dans une enquête publiée le 31 mars, s’appuyant sur « une estimation provisoire réalisée en fin de mois ». Durant le seul mois dernier, l’inflation a atteint 1,4 % dans le pays, soit presque autant que sur toute l’année 2021 (1,6 %), évalue l’organisme.

La formule de calcul du taux du Livret A tient compte du niveau de l’inflation et du taux interbancaire à court terme de la zone euro.

Une révision possible le 1er mai 2022

Comme le rappelle Bercy sur le site Economie.gouv.fr« un arrêté du 27 janvier 2009 a porté les dates de révision possibles du taux du Livret A de deux à quatre, en ajoutant aux échéances traditionnelles (1er février, 1er août) le 1er mai et le 1er novembre »« Au 15 avril et au 15 octobre de chaque année, si la Banque de France estime que la variation de l'inflation ou des marchés monétaires est très importante, le gouverneur de la Banque de France peut proposer au ministre chargé de l’économie de réviser les taux […] au 1er mai ou au 1er novembre », indique l’article 3 de cet arrêté.

Le gouverneur doit transmettre « un courrier au ministre chargé de l’économie, dans les quatre jours ouvrés suivant le 15 avril ou le 15 octobre. Le ministre chargé de l’économie examine l’opportunité de modifier les taux et prend la décision après avis du comité consultatif de la législation et de la réglementation financières », précise le texte.

Contactée pour savoir si le gouverneur allait proposer une révision du taux du Livret A au 1er mai, l’institution n’a pas répondu à Dossier Familial. Un tel relèvement apparaît peu probable entre les élections présidentielle et législatives. Quelle que soit l’issue du second tour du premier scrutin, le 24 avril, le président élu sera investi « au plus tard le 13 mai », selon le site officiel Vie publique.

Consultez le guide pratique "Je me constitue un patrimoine financier"

Une check-list pour ne rien oublier

Des outils pratiques

Tous les articles utiles

J'y vais

Evolution de l’inflation et du rendement du Livret A

Depuis 2017, le taux d’inflation annuel a systématiquement dépassé le rendement du Livret A, comme le montre ce tableau.

Contrepartie de la faible inflation, les taux des emprunts, notamment immobiliers, sont bas. Ce qui n’était pas le cas durant la période où le taux du Livret A se situait à son sommet record historique (8,5 %), soit entre 16 octobre 1981 et le 31 juillet 1983.

A lire aussi