L'Etat recrute 4 000 conseillers numériques pour aider les Français

2 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Formation senior numérique
© Jovanmandic / iStock

Prendre un rendez-vous médical, communiquer avec ses proches, déclarer ses impôts, renouveler sa carte d’identité, payer sa femme de ménage, suivre la scolarité de son enfant ou consulter ses comptes… Pour 13 millions de Français dits « éloignés » du numérique, ces démarches du quotidien relèvent du casse-tête, ou sont carrément irréalisables.

Lutter contre l’illectronisme

Selon l’Insee, 17 % de la population est ainsi touchée par l’illectronisme et se trouve exclue ou en difficulté avec les usages du numérique. Cet illettrisme numérique touche surtout les populations les plus fragiles : seniors, ménages les plus modestes, personnes peu ou pas diplômées. Or, la dématérialisation de la vie quotidienne, en particulier de l’administration, accroît, pour ces personnes, le risque d’exclusion et de non-recours aux droits.

Une aide pour les démarches du quotidien

Pour accompagner ces Français qui subissent cette transition sans en voir les avantages, 4000 conseillers numériques vont donc être recrutés, formés puis déployés dans toute la France d’ici 2022. 1440 conseillers ont déjà été recrutés et les premiers sont arrivés sur le terrain fin août, en Haute-Vienne. Ces conseillers numériques seront chargés de proposer gratuitement des ateliers d’initiation, des permanences, et des mini-formations pour que les personnes puissent s’approprier et utiliser les outils numériques en ligne pour leurs activités du quotidien : prendre en main un équipement informatique, naviguer sur internet, envoyer et recevoir des courriels, créer et gérer des dossiers numériques, apprendre les bases du traitement de texte, installer et utiliser des applis utiles sur un smartphone, connaître l’environnement et le vocabulaire numérique… 

Adossés aux structures existantes

Ces conseillers agissent aux côtés des nombreuses personnes déjà engagées ce le terrain dans les espaces publics numériques, les espaces multimédias, les cyberbases, les tiers-lieux etc. Pour équiper ces conseillers, un mobilier dédié et financé par l’Etat sera également mis à la disposition des mairies, bibliothèques, centres sociaux, guichets France services etc.

Une formation prise en charge par l’Etat

Financés à hauteur de 250 millions d’euros par l’Etat, les conseillers seront employés par les collectivités territoriales et les associations locales (mairies, bibliothèques, guichets France Services, maisons de retraite, centres d’action sociale…). Une fois sa candidature déposée sur le site Conseiller-numerique.gouv.fr, puis acceptée par une structure, le candidat sera mis en relation avec un organisme de formation. La formation et le déploiement des conseillers numériques sont pris en charge par l’Etat pendant deux ans.

Guichets France services

Les guichets France services permettent de simplifier la relation des Français aux services publics. Chaque canton en aura un d’ici à 2022; les zones rurales et les quartiers prioritaires de la ville seront pourvus en premier.

 

A lire aussi