Les spectacles de plus de 5 000 personnes à nouveau autorisés dès le 15 août

Le ministère de la Culture a annoncé mardi 4 août dans un communiqué que les spectacles de plus de 5 000 personnes seront à nouveau autorisés par les préfets dès le 15 août 2020 mais, sous certaines conditions sanitaires. 

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Les spectacles de plus de 5 000 personnes à nouveau autorisés dès le 15 août sous certaines précautions sanitaires. © bernardbodo

Bonne nouvelle pour le monde de la culture et du spectacle qui a largement pâti de la crise sanitaire.

La ministre de la culture, Roselyne Bachelot, a publié, le 4 août, un point de situation aux professionnels de la Culture « à la suite de la publication du décret n°2020-911 du 27 juillet 2020 modifiant le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 ». 

Ce décret dévoile « des évolutions permettant une meilleure visibilité pour les professionnels de la Culture ».

Port du masque obligatoire et distance physique

Certains spectacles et concerts de plus de 5 000 personnes vont pouvoir reprendre à compter du 15 août, mais avec l'aval préfectoral et en respectant des normes sanitaires strictes comme la distanciation d'un siège entre deux personnes ou groupes de personnes venant ensemble, mais aussi le port du masque obligatoire pour entrer et circuler dans les espaces intérieurs. Une fois le spectateur assis, le masque est également recommandé. 

Pour ce qui est des espaces d'exposition et lieux de diffusion de l'art contemporain, l'accueil du public s'effectuera selon les mêmes conditions : port du masque obligatoire et distanciation physique respectée. 

Dès le 1er septembre, ces événements pourront reprendre dans ces conditions, sans autorisation préfectorale.

Accompagnement du secteur culturel

Attention, certains événements ne rentrent pas dans le champ d'application de ce décret. C'est le cas des concerts debout qui ne sont toujours pas autorisés en raison de difficultés à faire respecter les mesures sanitaires. 

Le ministère précise qu’il « s’emploiera à la rentrée à accompagner le secteur culturel, notamment du spectacle vivant, dans l’adaptation de ses activités au contexte réglementaire tel qu’il est connu aujourd’hui pour cet automne. »

df
Claire Plisson
Publié le

Partager cet article :