Le prix des pâtes alimentaires risque d’augmenter en 2020

Les cours mondiaux du blé dur, élément clé dans la fabrication des pâtes alimentaires, ont bondi depuis juin.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Les cours mondiaux du blé dur ont grimpé depuis juin.
Les cours mondiaux du blé dur ont grimpé depuis juin. © Rido

C’est l’un des aliments les plus consommés. Le prix des pâtes risque d’augmenter l’année prochaine, en raison de mauvaises récoltes de blé dur au Canada et en Europe, notamment en Italie.

Les cours mondiaux de cet ingrédient clé dans la fabrication des pâtes alimentaires, ont crû de 25 % depuis juin dernier, a indiqué Le Parisien/Aujourd’hui en France mercredi 27 novembre.

Les cours ont certes stagné en novembre. Mais « il est probable qu’ils repartent à la hausse dans les prochains mois », a dit au quotidien Christine Petit, secrétaire générale du Syndicat des industriels fabricants de pâtes alimentaires de France (Sifpaf). La répercussion de cette tendance sur les prix des produits vendus dans les rayons est encore difficile à mesurer.

« Marché mondial saturé »

Dans son dernier rapport au Parlement, l’Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires décrivait en juin un « marché mondial [...] saturé, avec une offre supérieure à la demande ».

Malgré les tensions sur le marché, aucun « risque de pénurie » n’est à craindre, selon Christine Petit. Vous pourrez continuer à trouver vos pâtes préférées dans les magasins.

df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :