Jeux Olympiques : Paris 2024 recrute des alternants

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Ryosei Watanabe

Avis aux amateurs et aux passionnés de sport ! Dans le cadre des futurs Jeux Olympiques de Paris 2024, le Comité d'organisation des Jeux Olympiques orchestre une grande campagne de recrutement. A la clé : 80 postes en alternance à pourvoir. Les inscriptions sont ouvertes depuis le 28 mars et se clôturent le 6 juin 2022. 

A qui s'adressent ces offres ?

Ces offres s'adressent essentiellement à des étudiants entre la troisième année de licence et le Master 2 et qui sont à la recherche d'une alternance pour la rentrée prochaine. 

Les métiers proposés sont très variés, ce qui permet d'attirer une grande diversité de profils et de parcours : ingénieurs, architectes, responsables de projets, chargés d'événementiel, etc. 

Où se dérouleront les missions et pendant combien de temps ?

Les missions auront toutes lieu au sein du siège du Comité d'organisation situé à Saint-Denis. La durée prévue des contrats est d'un an, mais elle peut être prolongée jusqu'en 2024 si les candidats se plaisent dans leurs missions et désirent les poursuivre, au-delà d'un an. 

Comment s'inscrire pour postuler ?

Toute personne intéressée et répondant aux critères demandés, doit s'inscrire sur une plateforme de recrutement en ligne. Elle devra ensuite répondre à un questionnaire pour démontrer sa motivation. 

Si elle est sélectionnée à l'issue de cette étape, elle participera à un webinaire afin de tester ses connaissances sur les Jeux Olympiques.

Les organisateurs espèrent augmenter leurs effectifs et passer de 750 personnes, recrutées aujourd'hui, à 4 000 d'ici 2024. 

Le savoir-être sera déterminant

Pour être sélectionné, le savoir-être de la personne sera davantage pris en compte que son CV ou sa lettre de motivation. Durant les entretiens, les recruteurs n'auront d'ailleurs pas accès à ces documents, précise le Comité d'organisation des Jeux Olympiques. 

Les entretiens permettront de tester les capacités d'adaptation, de prises d'initiative et de gestion de toutes les situations, des candidats. 

 

 

A lire aussi