Fin des 100 kilomètres, réouverture des bars… Edouard Philippe lance la phase II du déconfinement

Le Premier ministre a détaillé jeudi les règles qui doivent entrer en vigueur à partir du 2 juin, alors que la pandémie de Covid-19 continue à reculer en France.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
4mn de lecture
Déconfinement
Edouard Philippe était accompagné d’Olivier Véran et de Jean-Michel Blanquer. © Philippe Lopez – Pool New – Reuters

« Les résultats sont bons sur le plan sanitaire » : le chef du gouvernement, Edouard Philippe, a justifié par la recul de la pandémie de Covid-19 dans le pays la poursuite du déconfinement au travers d’une deuxième phase à partir du 2 juin, en préambule de sa conférence de presse, jeudi 28 mai à Matignon, avec les ministres Jean-Michel Blanquer (Education nationale) et Olivier Véran (Solidarités et santé).

Mis en place à partir du 17 mars pour limiter la propagation du Covid-19, le confinement a pris fin à partir du 11 mai de manière progressive, de nombreuses contraintes persistant.

Le Premier ministre a annoncé une série de mesures, expliquant que « le décret qui les organise sera pris ce week-end ».

Fin des zones rouges

L’Île-de-France, la Guyane et Mayotte sont colorées en orange, dans la nouvelle carte de vigilance de l’épidémie. Les autres régions sont toutes en vert.

« Nous allons surveiller avec une attention particulière l’Île-de-France, la Guyane et Mayotte », a souligné le chef du gouvernement.

« Le virus est encore présent, à des degrés divers, sur tout le territoire », a-t-il remarqué.

« Nous sommes un peu mieux que là où nous espérions être », a dit Edouard Philippe, y voyant le résultat notamment de la « rigueur » et du « civisme » de la population.

« La couleur ne veut pas dire que le virus ne circule plus », a rappelé Olivier Véran.

Suppression de l’interdiction des déplacements au-delà de 100 kilomètres

La limitation des déplacements dans un rayon de 100 kilomètres par rapport au domicile va prendre fin le 2 juin. Ces trajets sont interdits, sauf exceptions, par exemple pour un motif familial ou professionnel.

« La fin de cette interdiction ne doit pas signifier un relâchement dans l’attention », a souligné le Premier ministre.

Réouverture des cafés, des bars et des restaurants

Les cafés, les bars et les restaurants vont pouvoir rouvrir le 2 juin. À condition de respecter le protocole sanitaire. Les groupes de personnes seront limités à 10. Les tables devront être séparées d’un mètre au moins. Le port du masque sera obligatoire pour les personnels en salle et en cuisine, ainsi que pour les clients qui se déplacent. Les responsables des établissements devront exclure la consommation debout à l’intérieur des salles.

Dans les zones oranges, seules les terrasses des établissements pourront accueillir des clients. Cette règle sera susceptible de changer à compter du 22 juin.

Parcs, plages, tourisme et sport

Partout en France, les jardins et les parcs pourront rouvrir « dès ce week-end »« À la demande des maires, les préfets pourront, par mesure de précaution supplémentaire, imposer le port du masque dans les espaces publics », a toutefois précisé le chef du gouvernement. La réouverture de tous les lacs, plages et plans d’eau sera possible le 2 juin.

Les villages de vacances et les campings vont également pouvoir rouvrir à compter du 2 juin, mais seulement dans les zones vertes. La reprise aura lieu le 22 juin dans les zones oranges. Le même calendrier est prévu pour les gymnases, les salles de sport et les piscines.

Les colonies de vacances reprendront dans tous les départements à compter du 22 juin.

Musées, théâtres et cinémas

Tous les musées et monuments vont pouvoir rouvrir le 2 juin.

Les salles de théâtre et de concert auront le droit d’accueillir des spectateurs le 2 juin dans les zones vertes, le 22 dans les zones oranges. « En plein air, la jauge maximale est de 5 000 personnes. Dans les espaces couverts, les exploitants doivent proposer des règles d’usage adaptées dans une logique de prudence et de confiance », a complété Edouard Philippe.

Les salles de cinéma pourront reprendre leurs projections le 22 juin partout en France.

Mise en place de l’application mobile StopCovid

L’application mobile StopCovid va bien pouvoir être installée par les personnes volontaires à partir du 2 juin.

« StopCovid ne vous géolocalisera jamais », a assuré le Premier ministre, se félicitant du vote favorable de l’Assemblée nationale et du Sénat et de la validation de la Commission nationale de l’informatique et des libertés.

Selon lui, les utilisateurs de l’application s’étant trouvés à proximité de moins d’un mètre pendant plus de 15 minutes avec une personne testée positive au Covid-19, recevront une alerte sur leur mobile.

Réouverture des lycées

Les écoles et les collèges encore fermés vont reprendre les cours. Les lycées vont « rouvrir et accueillir progressivement les élèves » dans les zones vertes à compter du 2 juin, a indiqué Jean-Michel Blanquer. L’accueil va être fortement restreint dans les zones oranges.

L’oral de l’épreuve anticipée du baccalauréat, en classe de première, est annulé : la note sera déterminée à partir du contrôle continu. Toutes les notes du baccalauréat seront ainsi calculées sur les notes obtenues tout au long de l'année, en contrôle continu. Il en ira de même pour le brevet des collèges. 

« Récession historique »

Le chef du gouvernement appelle à « une mobilisation de tous » contre la « récession historique » de l’année 2020. Mais il n’a annoncé aucune mesure de lutte « contre la crise économique et sociale ».

df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :