Economie d’énergie : une aide de 150 € pour l’installation d’un thermostat intelligent

Depuis le 1er juillet, vous pouvez bénéficier d’une aide de 150 € pour l’installation d’un thermostat de chauffage intelligent et réduire ainsi votre consommation d’énergie.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
© Marvin Samuel Tolentino Pineda

Après les « coup de pouce chauffage » et « coup de pouce isolation », le ministère de la Transition écologique a lancé le 1er juillet le « coup de pouce thermostat avec régulation performante ». D’un montant de 150 euros, cette prime permet de prendre en charge près de la moitié du coût d’installation d’un dispositif programmable permettant de piloter son chauffage afin de favoriser les économies d’énergie. Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), l’installation d’un thermostat d’ambiance permet d’économiser jusqu’à 10 % d’énergie par an, soit 100 à 200 € en moyenne, et jusqu’à 20 % pour un thermostat d’ambiance programmable. L’équipement est donc amorti dès la première année.

L’opération sera financée via le mécanisme des Certificats d’économie d’énergie. Ce dispositif impose aux fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, fioul, carburants, réseau de chaleur) de réaliser des économies d’énergie. Pour répondre à leurs obligations, ils peuvent inciter les consommateurs à réaliser des travaux d’efficacité énergétique (isolation, changement de chaudière, etc.) en leur versant une aide, comme ici la prime « coup de pouce ». Le gouvernement espère installer 20 000 à 40 000 thermostats par mois.

Comment bénéficier de la prime de 150 € ?

Pour bénéficier de la prime, votre logement doit être doté d’un système de chauffage individuel (chaudière, pompe à chaleur, radiateur électrique, etc.). Vous devez ensuite choisir une entreprise signataire de la charte le « coup de pouce thermostat avec régulation performante ». Les sociétés seront référencées sur le site internet du ministère de la Transition écologique dès qu’elles auront signé la charte. N’hésitez pas à comparer les différentes offres disponibles sur le site internet de chaque signataire.

Une fois le professionnel choisi, vous devez accepter son offre avant de signer le devis des travaux qui devront être réalisés par un professionnel.

Attention, la facture doit expressément mentionner la mise en place d’un programmateur par intermittence au sens de la norme EN 12098-5 ainsi que, selon la nature du système de chauffage, la classe de régulation de température de l’équipement (pour les systèmes de chauffage individuels avec boucle d’eau chaude) ou l’intégration d’une régulation automatique par pièce ou par zone de chauffage (pour les systèmes de chauffage individuels sans boucle d’eau chaude).

Bon à savoir
Les bailleurs sont également éligibles à la prime de 150 €.

Comment est versée la prime ?

L’aide peut être versée par virement ou par chèque, déduite de la facture ou donnée sous forme de bons d’achats pour des produits de consommation courante.

La prime est-elle cumulable avec d’autres aides ?

Vous n’avez droit qu’à une seule prime par logement. Cette aide n’est pas cumulable avec les autres « Coups de pouce » ou les autres bonifications liées au dispositif des certificats d’économie d’énergie.

Où vous renseigner pour avoir des conseils ?

Vous pouvez consulter le site Internet « FAIRE », le service public d’information et de conseil sur la rénovation énergétique de l’habitat, ou appeler un conseiller FAIRE au 0 808 800 700 (service gratuit + prix de l’appel).

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :