Covid-19 : Air France va tester un pass sanitaire numérique vers les DOM-TOM

Les compagnies Air France, Air Caraïbes et France Bee vont tester, à partir de mars,  l’application mobile AOK Pass sur les vols à destination des DOM-TOM. Elle permettra aux voyageurs volontaires de présenter le résultat négatif de leur test PCR via un QR Code.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Halfpoint

Aujourd’hui, la plupart des pays demandent la présentation d’un test de dépistage du Covid-19 négatif pour pouvoir entrer sur leur territoire. Mais la vérification de ces certificats papiers prend du temps. Aussi, les compagnies aériennes, Air France, Air Caraïbes et France Bee, ont décidé de tester, à partir du mois de mars, l’application mobile ICC AOKpass pour faciliter leur authentification.

Une vérification sécurisée via un QR Code

Les voyageurs se rendant dans les DOM-TOM pourront télécharger gratuitement l’appli sur leur smartphone Android ou Apple. Elle leur permettra d’enregistrer de manière sécurisée les résultats de leur test réalisé dans l’un des 80 000 laboratoires dans le monde partenaires de l’initiative. Une fois à l’aéroport, il leur suffira de présenter leur smartphone au personnel qui scannera le QR Code affiché afin de vérifier que le test présenté est valide et conforme à la réglementation du pays de destination.

Cette méthode, développée par la start-up singapourienne AOK Pass, en collaboration avec la Chambre de commerce internationale (ICC) et deux entreprises spécialisées dans les services de santé, International SOS et SGS, facilitera l’embarquement des passagers. Les contrôles seront plus rapides et les tests seront infalsifiables. Par ailleurs, les données des voyageurs seront sécurisées puisqu’elles « ne seront à aucun moment stockées sur une base externe ou dans un système centralisé », explique la start-up AOK Pass.

Une expérimentation basée sur le volontariat

Pour les compagnies Air Caraïbes et French Bee, le dispositif sera mis en place au départ de l’aéroport Paris-Orly à destination des DOM-TOM (Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion et Tahiti) dès le début du mois de mars. De son côté, la compagnie aérienne Air France indique que le test durera quatre semaines et débutera « le jeudi 11 mars sur tous les vols Air France au départ de Paris-CDG vers Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) et Fort-de-France (Martinique) ».

« Il s’effectuera uniquement sur la base du volontariat, afin de tester en conditions réelles le fonctionnement de l’application et de recueillir les avis de clients testeurs. Air France partagera ce retour d’expérience avec les autres compagnies de l’alliance Skyteam, lesquelles testent actuellement différentes solutions de digitalisation des documents sanitaires », précise la compagnie dans un communiqué.

Déjà expérimentée par plusieurs compagnies, dont Etihad Airways ou Alitalia sur ses liaisons Rome-New York, Rome-Abu Dhabi et Rome-Le Caire, l’application mobile pourrait se développer rapidement. La start-up AOK Pass est en pourparlers avec pas moins de 170 aéroports du monde entier.

Partager cet article :