Coronavirus : une attestation est nécessaire pour entrer sur le territoire français

Depuis mercredi 8 avril, il est nécessaire de présenter une attestation de déplacement dérogatoire spéciale pour se rendre en France métropolitaine ou en Outre-mer. Trois modèles d’attestation existent selon votre situation.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© YakobchukOlena

Pour freiner la propagation de la pandémie de Covid-19, des restrictions d’accès à la France métropolitaine et aux collectivités d’Outre-mer ont été mises en place. Depuis le 8 avril, les personnes qui souhaitent venir en France (Métropole et Outre-mer) doivent présenter une attestation de déplacement international correspondant à leur situation.

Le ministère de l’Intérieur a mis en ligne trois attestations différentes :

  • pour un déplacement dérogatoire de la France métropolitaine vers l’Outre-mer
  • pour un voyage international depuis l’étranger vers la France métropolitaine
  • pour un voyage international depuis l’étranger vers une collectivité d’Outre-mer.

Les documents sont téléchargeables sur le site du ministère de l’Intérieur. Ils sont disponibles en français et en anglais. En cas de voyage, il faudra présenter l’attestation complétée, datée et signée aux transporteurs avant l’embarquement ainsi que lors des contrôles d’arrivée.

« Si vous voyagez depuis l'étranger vers une collectivité d'Outre-mer, un contrôle sanitaire sera réalisé à votre arrivée. Il peut donner lieu à un placement en quarantaine dans une structure dédiée ou à domicile », a précisé le ministère de l'Intérieur sur son compte Twitter.

Les motifs pour pouvoir entrer en France

Pour les voyages depuis l’étranger vers la France métropolitaine ou les collectivités d’outre-mer, les ressortissants de pays tiers ou de l’Union européenne et assimilés (Royaume-Uni, Islande, Liechtenstein, Norvège, Andorre, Monaco, Suisse, Saint-Marin, Saint Siège) doivent remplir l’une des conditions suivantes :

  • avoir leur résidence principale en France ou dans l’Union européenne et pays assimilés, ainsi que leurs conjoints et leurs enfants
  • être en transit pour rejoindre leur pays d’origine ou leur résidence ainsi que leurs conjoints et leurs enfants
  • être professionnels de santé aux fins de lutter contre le Covid-19
  • être transporteurs de marchandises, y compris les marins
  • être d’un équipage exploitant des vols passagers et cargo rejoignant leur base de départ
  • être personnels de missions diplomatiques et consulaires ou d’organisations internationales ayant leur siège ou leur bureau en France
  • être travailleurs frontaliers aux frontières intérieures terrestres.

Aucun motif de déplacement précis n’est demandé aux ressortissants français.

Les déplacements depuis la France métropolitaine vers une collectivité d’outre-mer doivent être justifiés par l’un des motifs suivants :

  • un motif impérieux d’ordre personnel ou familial
  • une raison de santé relevant de l’urgence
  • un motif professionnel ne pouvant être différé.

 

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :