Coronavirus : où acheter des masques alternatifs en tissu ?

Malgré les tutos disponibles sur Internet, vous ne vous sentez pas capables de fabriquer un masque "grand public" en tissu ? Plusieurs sites vendent des masques de protection pour un usage professionnel ou particulier.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
4mn de lecture
© Powerofflowers

A l’approche du 11 mai, date envisagée pour le début du déconfinement, nombreux sont les Français à se lancer dans la confection de masques alternatifs en tissu. Recommandés par les autorités comme geste barrière complémentaire, ils pourraient devenir obligatoires dans les transports en commun. En attendant la mise à disposition d’un masque de protection "grand public" pour chaque citoyen comme l’a promis le chef de l’Etat le 13 avril dernier, il est possible d’en fabriquer à partir de tutoriels disponibles sur Internet.

L’Afnor, l’association française de normalisation, met à disposition gratuitement sur son site Internet des patrons de masque barrière en tissu « bec de canard » ou « à pli » qui couvre le nez, la bouche et le menton qui ont été validés par 150 experts (fabricants de textile, professionnels de santé, organismes de contrôle, etc.). Dossier familial a d’ailleurs réalisé un tuto en vidéo pour vous accompagner pas à pas dans la réalisation d’un masque à partir du patron de l’Afnor.

Si malgré tout, la confection d'un masque vous semble compliquée, vous pouvez essayer de vous en procurer sur Internet.

Où acheter des masques de protection pour un usage professionnel ?

L’Afnor a mis en ligne une plateforme solidaire, https://masques-barrieres.afnor.org, pour mettre en relation les confectionneurs de masques barrières (artisans, industriels, particuliers) et les demandeurs que sont les salariés, les entreprises et tous les organismes publics. Seuls y sont référencés les masques réalisés selon les recommandations de l’Afnor. Ils sont proposés gratuitement ou à prix coûtant. Au 16 avril, 800 offreurs et 20 000 demandeurs étaient recensés sur la plateforme.

« Nous incitons tous les confectionneurs de masques barrières, quel que soit leur statut (industriel ou artisan, voire particulier), à s’inscrire sur la plateforme pour contribuer à l’effort de solidarité et le signaler à toutes celles et ceux qui sont en quête de masques pour améliorer la protection de leurs salariés, de leurs agents ou de leurs administrés », expose Olivier Peyrat, directeur général d’Afnor.

Pour vous procurer des masques barrières, il suffit de rechercher les confectionneurs de votre département qui se sont inscrits sur la plateforme et de prendre contact en remplissant un formulaire. Vous devez attester sur l’honneur que la demande s’inscrit dans l’exercice d’une activité prioritaire ou de première nécessité telle que prévue(s) par les autorités en charge de la gestion de la crise sanitaire actuelle (https://solidarites-sante.gouv.fr/) ou d’une activité professionnelle.

Bon à savoir

Un masque en tissu n’est efficace que trois heures maximum et doit être lavé après chaque utilisation à 60° pendant 30 minutes en machine. Si vous ne pouvez pas le laver tout de suite, mettez-le dans une boîte hermétique en plastique. Un masque en papier doit être jeté immédiatement après avoir été utilisé.

En vidéo : Un tuto pour faire votre masque en tissu

Chargement de votre vidéo...

Où acheter des masques de protection pour un usage particulier ?

Si vous êtes à la recherche de masques en tissu pour votre famille, il est possible d’en trouver sur Internet. Le site de vente en ligne Etsy propose de nombreux masques de protection en tissu pour adulte et enfant. Veillez à vérifier s’ils sont en forme de « bec de canard » ou « à plis » et faites attention au prix, qui oscille entre 6 et 15 €.

Vous pouvez également en acheter sur le site de l’entreprise Missegles, spécialisée dans la fabrication de chaussettes et pulls en matières naturelles. Leurs masques respectent la norme Afnor SPEC S76-001 et coûtent 6 €. C’est également l’occasion de faire une bonne action puisque pour un masque acheté, 1 € est reversé à la recherche médicale. A noter : le délai de fabrication est de 5 semaines.

Ou sur la plateforme lemasquegrandpublic.fr de l’entreprise Linens diffusion. Cette société française spécialisée dans le linge de maison a réorienté son activité dans la confection de masques de protection aux normes Afnor S76-001. Les masques sont vendus au prix de 5,90 € l’unité. 10 % du montant de la vente est reversé aux hôpitaux de France afin d’aide la recherche.

Le site happyhaus.fr propose des masques à plis en lin au prix de 10 €. Un nouvel arrivage est prévu le 22 avril. Renseignez-vous également près de chez vous, il se peut que des couturières se soient mises à fabriquer des masques et en vendent.

Des masques en tissu vendus en pharmacie

L’Ordre des pharmaciens et les deux principaux syndicats de la profession souhaitaient que les pouvoirs publics « prennent les mesures nécessaires pour (leur) permettre de distribuer cette catégorie de masques ». Depuis le 26 avril, un décret les y autorise. 

Le bureaux de tabac peuvent aussi vendre des masques alternatifs en tissu, à la norme Afnor. 

 

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :