Coronavirus : comment faire rembourser votre voyage ?

En raison de l’épidémie du coronavirus, votre voyage est annulé ou le confinement ne vous permet tout simplement pas de partir en vacances. Pas de panique, les circonstances exceptionnelles garantissent vous serez indemnisé. Report, échange, remboursement ou bon d'achat. Voici ce qui est prévu. 

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Maridav

Les avions sont cloués au sol. À titre d'exemple, 70 % à 90 % du trafic d'Air France est annulé. L'aéroport d'Orly est, par ailleurs, totalement fermé au moins jusqu'au 31 mars.

Que ce soit la compagnie aérienne ou l’agence qui annule votre voyage ou que l'annulation soit de votre propre initiative (le confinement vous imposant de ne pas sortir de chez vous), vous avez le droit d'être indemnisé de l’intégralité du prix du billet ou des prestations.

Le gouvernement a pris des mesures exceptionnelles visant à protéger vos droits tout en préservant le secteur du tourisme, en crise. 

Quels voyages sont concernés ?

Toute annulation de séjour entre le 1er mars et le 15 septembre 2020, fait l’objet de mesures particulières permettant l'indemnisation des voyageurs. 

Comment serais-je indemnisé ?

En ces circonstances exceptionnelles, le gouvernement autorise aux compagnies et voyagistes trois façons de vous indemniser. 

  • le remboursement immédiat
  • l'échange à une date ultérieure (le service doit être identique ou analogue et la date doit être déterminée d'un commun accord) 
  • le bon d'achat (utilisable dans les 18 mois, pour tous les services vendus par la compagnie)

Pensez à faire valoir vos droits. Dans certains cas, vous serez indemnisé plus rapidement si vous vous manifestez et il est possible que vous puissiez négocier un remboursement si vous n'avez pas prévu de reporter votre voyage. 

Bon à savoir

Une annulation pour cause d’ « évènement exceptionnel et inévitable » ne donne pas droit à l’indemnité forfaitaire prévue en cas de retard ou d’annulation de vol.

Que faire en cas de litige ?

En cas de problème avec une compagnie aérienne, vous pouvez saisir le médiateur du tourisme et du voyage (MTV) pour tenter de résoudre le litige à l’amiable. La procédure est gratuite. Le médiateur rendra son avis dans les 90 jours après le dépôt.

Attention, la saisine ne peut se faire qu’après réclamation écrite auprès du professionnel mis en cause et à défaut de réponse de celui-ci dans un délai de 60 jours ou en cas de fin de non recevoir.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :