Confinement : gare aux faux contrôles d’attestation de déplacement

La gendarmerie nationale met en garde contre les faux contrôles routiers. Des individus se présentant comme gendarmes verbalisent des conducteurs pour non-respect du confinement et exigent le paiement immédiat et en espèces d’une amende de 135 €.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
© Neydtstock

Des escrocs profitent du confinement pour tenter d’arnaquer les citoyens. « Des personnes se présentant comme gendarmes, agissant en tenue civile et portant des brassards Gendarmerie contrôlent la population lors de ses déplacements et exigent le paiement immédiat en espèces d’une amende de 135 € », alerte la gendarmerie des Landes sur son compte Facebook.

De faux contrôles ont également été rapportés dans le Morbihan ou la Sarthe.

L’amende n’est pas à régler sur place, sauf à une condition

La gendarmerie nationale appelle à la vigilance et rappelle que le paiement en liquide et immédiat d’une contravention sur le lieu du contrôle ne peut être exigé que « si le contrevenant ne dispose pas d’une adresse de domiciliation en France ». Si vous demeurez dans l’Hexagone, l’amende est envoyée par voie postale.

Par ailleurs, « les gendarmes agissent quasi exclusivement en tenue, sauf dans des circonstances particulières pendant lesquelles un brassard gendarmerie bien défini est porté, tricolore, de couleur blanche ou grise », précise la gendarmerie du Morbihan sur sa page Facebook. Lorsqu’ils contrôlent en tenue civile, ils doivent également être en mesure, sur votre demande, de vous présenter leur carte professionnelle (en matière plastique, de la taille d’une carte bancaire, présentant un bandeau tricolore, la photo du militaire et comportant une puce électronique).

Demandez la présentation de la carte professionnelle

Si vous êtes contrôlé par une personne en tenue civile qui vous demande le paiement immédiat d’une amende de 135 € pour infraction, ne payez pas et demandez-lui de vous présenter sa carte professionnelle. En cas de refus, composez immédiatement le 17.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :