Compteurs Linky : un millier de pannes chaque année… à cause des fourmis !

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Eric Bascol - iStock

C’est un petit boitier vert qui s’implante depuis plusieurs années dans des millions de foyers français : 32 millions de compteurs Linky sont installés à ce jour pour un objectif de 35 millions d’ici la fin de l’année 2021. Un déploiement bientôt bouclé pour Enedis, le principal gestionnaire du réseau public d’électricité, mais qui ne s’est pas fait sans mal. 

Entre controverse autour des ondes produites dans les foyers, violation de la vie privée par la collecte de données personnelles et même accusations d’augmentation de la consommation d’électricité, le compteur nouvelle génération s’est créé bon nombre de détracteurs en France, certains allant même jusqu’à refuser son installation. Cette fois, il n’est pas question de tout cela mais d’un nouvel ennemi, plus petit, plus insidieux et très envahissant...

Les fourmis à l’assaut de Linky ?

L’information est révélée dans Le Canard Enchaîné de ce mercredi 26 mai : partout en France, des usagers de Linky se plaignent régulièrement de coupures de courant intermittentes, plus ou moins longues, dès le retour du printemps.

Le disjoncteur n’est pourtant pas à l’origine de ces coupures très embêtantes : selon les techniciens d’Enedis envoyés sur place, un seul coupable : les fourmis ! Selon un usager qui a « mené l’enquête », cité par le palmipède : « Les circuits à l’intérieur sont recouverts d’une substance à base d’amidon, ce sucre que l’on trouve dans des végétaux. Ça attire les fourmis, elles s’agglutinent, le compteur détecte l’équivalent d’une surtension et provoque la coupure. »

Un millier de pannes chaque année

Un souci « pas nouveau » qui a par ailleurs été confirmé par le service communication du gestionnaire du réseau, qui précise que « ce phénomène » intervient surtout en pleine saison, à savoir entre les mois de mars et de septembre. Selon Enedis, l’amidon qui enrobe les circuits n’est pas la seule explication : les fourmis voient en Linky « un coffret électrique qui les protège en leur offrant un environnement tempéré. »

En vidéo : 2 minutes pour comprendre : Comment refuser le compteur Linky ?

Toujours est-il qu’environ un millier de pannes de ce type sont identifiées chaque année en France. Si, certes, la fourmi n’est pas prêteuse, elle n’hésite pas à poser ses valises où bon lui semble !

Deux solutions naturelles contre les fourmis 

Selon nos confrères de Santé Magazine, il existe deux solutions parfaitement naturelles pour lutter contre l'invasion des foumis au retour des beaux jours. Première recette, qui fera office d'insecticide, le mélange d'acide borique, disponible en pharmacies, avec de l'eau sucrée pour attirer les insectes et les déshydrater. Autre possibilité, utiliser un répulsif naturel : le talc, à utiliser comme une barrière que les fourmis ne franchiront pas !

 

A lire aussi