Compteur Linky : gare à l’arnaque de la mise à jour

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Charles Platiau-Reuters

Une nouvelle arnaque autour du compteur Linky a été observée en Bretagne. La ville de Saint-Brieuc, dans les Côtes-d’Armor, a mis en garde il y a quelques jours sa population contre le passage à domicile de faux techniciens venant remettre à jour le compteur électrique intelligent.

Les démarcheurs se font passer pour des « agents Linky » mais ils « ne présentent aucun signe ou justificatif permettant d’identifier leur appartenance à une société », expliquent les autorités sur Facebook. Leur but est de parvenir à entrer chez les particuliers afin de dérober des objets ou de les abonner à d’autres fournisseurs d’énergie sans leur consentement.

Comment se protéger contre les faux démarcheurs Linky ?

L’arnaque a déjà fait plusieurs victimes et, avec près de 32 millions de compteurs Linky installés dans le pays, elle risque de se multiplier. Aussi, la Ville de Saint-Brieuc appelle les usagers à la plus grande vigilance et « recommande de ne pas se laisser impressionner, de toujours demander la carte professionnelle et de ne jamais laisser son interlocuteur seul dans une pièce. Il est aussi recommandé de prendre le temps de la réflexion avant toute signature. Cette attitude s'applique face à tout démarchage ».

Cette arnaque est d’autant plus évitable que les compteurs Linky ont été conçus pour éviter le passage à domicile de techniciens. La majorité des opérations, comme les relevés de consommation et les mises à jour, peuvent être réalisés à distance.

De son côté, le principal gestionnaire du réseau public d’électricité, Enedis, en charge du déploiement des compteurs, a récemment rappelé que « l’entreprise ne réalise aucun démarchage commercial » téléphonique ou physique, que ce soit par ses équipes ou par ses prestataires. En cas de passage d’un technicien pour la pose ou le relevé d’un compteur, Enedis vous informe à l’avance. Vous recevez un courrier, un mail ou un SMS « dans lequel sont indiqués le nom du technicien releveur ou celui de l’entreprise en charge de cette prestation, la date de son passage, le créneau horaire pendant lequel il réalisera le relevé du compteur ».

Si une personne se présente chez vous au nom d’Enedis et vous paraît suspecte, il est conseillé de lui demander la référence du Point de livraison (PDL), c’est-à-dire la référence indiquée sur votre facture ou votre contrat d’électricité. « Seuls Enedis et votre fournisseur d’électricité connaissent cette information », précise la filiale d’EDF.

Comment signaler la tentative d’arnaque ?

En cas de démarchage abusif ou de tentative d’arnaque, vous pouvez informer Enedis à l’aide d’un formulaire d’assistance disponible sur son site internet. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a également mis en place le site Signal Conso, sur lequel vous pouvez signaler un démarchage abusif.

En vidéo : 2 minutes pour comprendre : Comment refuser le compteur Linky ?

A lire aussi