Cigarettes : vous ne pourrez ramener qu’une seule cartouche de l’étranger

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© alexat25

Se rendre en Belgique ou en Espagne pour acheter ses cigarettes va devenir moins intéressant. Dans le cadre de l’examen du troisième projet de finances rectificative pour 2020, l’Assemblée nationale a adopté mercredi 8 juillet un amendement du gouvernement qui abaisse les seuils autorisés d’achats de cigarettes et de tabac dans les pays voisins avant de les ramener en France.

Il ne sera possible de transporter en voiture qu’une seule cartouche de cigarettes, contre quatre auparavant. L'Andorre, où l'achat de cigarettes est déjà limité à une cartouche et demi, n'est pas concernée par la mesure.

Les seuils sont abaissés pour tous les types de produits de tabac, comme les cigarillos (100 au lieu de 400) et les cigares (50 au lieu de 200). Pour le tabac en vrac, la limite d’achat et de transport passe de 1 kg à 250 grammes.

Soutenir les buralistes et lutter contre la contrebande

Le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt, a mis en avant « un objectif de santé publique » et de lutte contre la contrebande de tabac. Il s’agit également de soutenir les buralistes. Pendant les deux mois de confinement, la vente de tabac a explosé dans les départements frontaliers, démontrant que certains fumeurs se fournissent ailleurs qu’en France lorsque les frontières sont ouvertes.

Selon une étude de Santé publique France, près d’un fumeur français sur cinq s’est rendu à l’étranger au moins une fois en 2018 pour se ravitailler en tabac. Les écarts de prix entre la France et les pays voisins sur les produits du tabac sont, en effet, particulièrement élevés : « + 65 % avec Andorre, + 50 % avec l’Espagne, + 45 % avec le Luxembourg, + 35 % avec l’Allemagne et la Belgique », indique l’amendement.

A lire aussi