Chèque énergie : le seuil d’éligibilité est revalorisé en 2021

Le plafond de ressources à ne pas dépasser pour pouvoir bénéficier du chèque énergie en 2021 a été revalorisé de 100 €. Cette aide financière de l’Etat permet aux ménages modestes de payer leurs factures d’énergie ou certaines dépenses liées à la rénovation énergétique de leur logement.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
© Animaflora

Cette année, davantage de ménages pourront bénéficier du chèque énergie. Remplaçant depuis 2018 les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz, il est attribué une fois par an aux foyers aux revenus modestes afin de les aider à payer leurs factures d’énergie, de combustible ou certaines dépenses liées à la rénovation énergétique. En 2020, 5,5 millions de ménages ont pu bénéficier de cette aide financière de l’Etat. Un arrêté publié le 26 février au Journal officiel a revalorisé de 100 € le plafond de ressources à ne pas dépasser pour pouvoir recevoir le chèque énergie en 2021.

Qui peut bénéficier du chèque énergie en 2021 ?

Le bénéfice du chèque énergie est ouvert aux ménages dont le revenu de référence annuel par unité de consommation est inférieur à 10 800 € au 1er janvier 2021. L’an dernier, le seuil d’éligibilité était fixé à 10 700 €.

La valeur du chèque énergie varie de 48 € à 277 € TTC en fonction du revenu fiscal de référence du ménage et de la consommation calculée en unité de consommation (la première personne du ménage compte pour 1 UC, la deuxième pour 0,5 et les personnes suivantes comptent chacune pour 0,3). Les couples dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 16 200 € et ceux avec un enfant dont le RFR est inférieur à 19 440 € sont ainsi éligibles au chèque énergie. Pour chaque personne supplémentaire au sein du foyer, il faut ajouter un montant inférieur à 3 240 € au RFR.

Comment le demander ?

Vous n’avez aucune démarche à effectuer pour recevoir votre chèque énergie. Si vous y avez droit, vous le recevrez automatiquement au format papier ou dématérialisé (par mail) entre le 29 mars et la fin du mois d'avril. Pour connaître la date d'envoi dans votre département, consultez le calendrier prévisionnel. Le chèque est nominatif. Vous pouvez vérifier votre éligibilité en utilisant le simulateur mis en ligne sur le site Internet Chequeenergie.gouv.fr.

En vidéo : 2 minutes pour comprendre : le chèque énergie

Bon à savoir

Pour le recevoir, vous devez avoir déclaré vos revenus auprès des services fiscaux, même en cas de revenus faibles ou nuls, et habiter dans un logement imposable à la taxe d’habitation, même si vous en êtes exonéré. En 2021, les sous-locataires d’un logement imposable à la taxe d’habitation et géré par un organisme exerçant des activités d’intermédiation locative comme les associations caritatives ont également droit au chèque énergie.

Les chèques énergie seront valables jusqu’au 31 mars 2022.

Comment utiliser le chèque énergie ?

Le chèque énergie peut être utilisé pour payer :

  • une facture d’électricité ou de gaz,
  • un achat de combustible (fioul, bois, GPL, etc.),
  • les charges de chauffage incluses dans votre redevance si vous êtes logé dans un logement-foyer conventionné à l’APL
  • ou encore des travaux de rénovation énergétique (isolation, etc.) s’ils sont réalisés avant le 31 mars de l’année suivant la date d’envoi du chèque.

Bon à savoir

Les chèques énergie de 2020 peuvent être utilisés jusqu’au 31 mars 2021.

 

A lire aussi

Partager cet article :