Interdiction des chaudières au fioul : c’est quoi le biofioul ?

Contenu ajouté à votre liste de lecture

Voir mes favoris

Contenu supprimé de votre liste de lecture

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

A partir de ce vendredi 1er juillet en France, il sera interdit d’installer une chaudière au fioul ou au charbon dans son habitation, sauf s’il est impossible d’utiliser d’autres sources d’énergie. Si les équipements de chauffage déjà installés dans plus de 3,5 millions de logements pourront continuer à fonctionner avec du fioul domestique traditionnel, les installations neuves utilisant un combustible liquide devront utiliser du biofioul.

Qu’est-ce que le biofioul ?

C’est un combustible composé d’un mélange de fioul domestique et d’énergie renouvelable, sous forme d’ester méthylique d’acide gras (EMAG) de colza.

Deux produits seront mis sur le marché. Dès le 1er juillet, sera commercialisé le biofioul F30 qui, comme son nom l’indique, contient 30 % d’EMAG de colza et 70 % de fioul domestique. Puis, à partir de 2024, le biofioul F10, constitué de 10 % d’EMAG de colza, pourrait être généralisé, « en fonction de la ressource disponible », précise la Fédération française des combustibles, carburants et chauffage (FF3C), qui s’est fixé pour objectif de commercialiser, d’ici 2040, du F100, un bioliquide 100 % vert et renouvelable.

Sera-t-il possible d’utiliser du biofioul dans sa chaudière actuelle ?

Oui, les chaudières au fioul en service pourront utiliser du biofioul F30, à condition de changer le brûleur et de vérifier la ligne d’alimentation. En revanche, il n’est pas forcément nécessaire de changer de cuve. Des tests ont montré que les cuves en acier ou PEHD étaient compatibles. Toutefois, un nettoyage sera recommandé si le stockage a accumulé des sédimentations et/ou de l’eau. Pour avoir plus de renseignements, prenez contact avec un chauffagiste.

Sera-t-il possible de mélanger du fioul traditionnel avec du biofioul ?

Oui, il sera possible de mélanger les différents produits.

Le biofioul chauffe-t-il aussi bien que le fioul domestique ?

D’après la filière, le biofioul serait « une alternative efficace et fiable ».

En quoi le biofioul est-il plus écologique que le fioul traditionnel ?

Le biofioul n’émettrait que 60 grammes de CO2 par kWh, alors que le fioul traditionnel en émet 270.

Le biofioul sera-t-il plus cher que le fioul domestique ?

Oui, « le prix du biofioul de type F30 pourrait être 15 % plus élevé que celui du fioul actuel », selon la filière qui précise, toutefois, qu’une chaudière performante consomme entre 25 et 30 % de moins qu’une chaudière de 25 ans. « La facture annuelle de chauffage ne peut que baisser en cas de changement de chaudière », d’après les professionnels.

Le biofioul a-t-il une odeur ?

Le biofioul F30 aura un impact olfactif moins important que le fioul 100 % fossile.

Où trouver du biofioul F30 ?

Dès le mois de juillet, la distribution du biofioul F30 débutera en Alsace, Auvergne-Rhône-Alpes et Ile-de-France. Vous pourrez retrouver la liste des 200 distributeurs qui le proposeront sur le site Biofioul.info dès que l’arrêté ministériel autorisant la mise sur le marché sera publié au Journal officiel. La distribution sera progressivement étendue à l’ensemble du territoire d’ici à l’automne 2022.

Sujets associés

POUR ALLER PLUS LOIN