Carburant : Casino propose une promotion jusqu’au 30 avril

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Station-service, femme, voiture
La grande distribution utilise le carburant comme un produit d’appel. - © Hispanolistic

Casino propose une nouvelle opération promotionnelle sur le carburant vendredi 29 et samedi 30 avril, jusqu’à 19 heures. Pour en bénéficier, il vous suffit de vous approvisionner à une pompe de l’enseigne, de conserver le ticket qui vous est remis après paiement et de remettre ce document, ainsi que l’éventuel ticket de carte bancaire, à l’accueil du magasin dont dépend la station, explique le site de Géant Casino.

Vous recevez alors « un bon d’achat équivalent à la différence entre le prix payé en station et le litre à 0,85 euro, dans la limite de 50 litres maximum par carburant ». Vous pouvez présenter ce bon à la caisse, lorsque vous payez vos courses.

L’offre s’adresse seulement « aux particuliers », pour « un véhicule par foyer ».

Exemple

Vous achetez 40 litres de diesel à la station du magasin Casino de Moissac (Tarn-et-Garonne) où, selon le site Prix-carburants.gouv.fr, ce carburant coûte depuis le 22 avril 1,929 euros le litre. Votre facture totale s’élève à 77,16 euros. Si le prix du litre atteignait 0,85 euros, vous auriez payé 34 euros. 

Vous recevez donc un bon d’achat de 77,16 – 34 = 43,16 euros.

Une remise applicable aux produits achetés dans les rayons

L’opération doit vous inciter à faire vos courses chez Casino. La remise s’applique aux produits disponibles dans les rayons (alimentation, hygiène, etc), les marges pratiquées par la grande distribution sur le carburant étant déjà très faibles. Comme nous l’indiquait le 17 mars Thierry Desouches, porte-parole de Système U, concurrent de Casino, « les stations de la grande distribution ne sont pas des centres de profits, elles sont là pour attirer les consommateurs et lui rendre un service ». 

Selon lui, comme « la vente à perte est interdite », les enseignes n’auraient pas le droit d’accorder en station une remise supérieure à 1 centime par litre.

A lire aussi