Black Friday : 6 conseils pour éviter les arnaques

Fausses annonces promotionnelles, faux sites Internet marchands, hameçonnage… Les cyberescrocs profitent de la période de promotions du Black Friday pour multiplier les tentatives d’escroqueries.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Zinkevych

En quelques années, le Black Friday, qui aura lieu vendredi 29 novembre, s’est imposé dans le paysage commercial français. De nombreuses boutiques et sites de e-commerce proposent des promotions très attrayantes. L’occasion pour les Français de faire de bonnes affaires et pour les criminels de faire de nouvelles victimes. Le ministère de l’Intérieur appelle à la plus grande prudence et donne ses recommandations pour éviter les arnaques.

Méfiez-vous des offres trop généreuses

Si la promotion vous semble plus intéressante que partout ailleurs, ne vous précipitez pas pour acheter mais prenez le temps de faire un minimum de vérification (notoriété du vendeur, risque de contrefaçon, sécurité de la transaction…).

Vérifiez la notoriété des sites commerçants

Avant d’acheter, assurez-vous que vous n’êtes pas sur une copie frauduleuse d’un site officiel ou sur un site créé pour la circonstance. Pour cela, vérifiez l’adresse du site, un seul caractère peut parfois changer par rapport au nom du site officiel. Face à un site inconnu, recherchez son nom sur un moteur de recherche et consulter les avis d’autres internautes.

Protégez vos données personnelles et bancaires

Au moindre doute, ne fournissez pas vos données personnelles ou bancaires sur un site au risque de conséquences qui pourraient être dramatiques (usurpation d’identité, transactions bancaires frauduleuses…).

Utilisez un mot de passe solide et différent pour chaque site Internet

C’est le seul moyen de vous assurer que si votre mot de passe est piraté sur un site, cela ne compromettra pas l’ensemble de vos autres accès informatiques. Un mot de passe robuste est idéalement composé d’une douzaine de caractères, comprenant des majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux.

Attention au hameçonnage ou phishing

Les tentatives d’hameçonnage (phishing) des données personnelles et coordonnées bancaires par mail, SMS ou téléphone sont très utilisées par les escrocs. Faites attention lorsque vous recevez un mail : vérifiez l’adresse (un seul caractère peut parfois changer), ne cliquez pas sur les liens et n’ouvrez pas les pièces jointes si l’expéditeur vous est inconnu ou douteux. Pour être conseillé en cas d'hameçonnage, contactez le service INFO ESCROQUERIES du ministère de l'Intérieur au 0 805 805 817 (numéro gratuit).

Ne rappelez pas de numéro surtaxé

Si vous recevez des messages énigmatiques sur votre boîte vocale ou par SMS vous demandant de recontacter un pseudo transporteur « pour votre livraison » ou un service après-vente (SAV) « suite à votre achat » ou encore vous proposant une promotion « immanquable », rappelez plutôt le numéro officiel du commerçant, du transporteur ou du SAV que vous trouverez sur son site officiel.

Si vous êtes victime d’une cyberarnaque, rendez-vous sur le site Cybermalveillance.gouv.fr pour être conseillé et orienté vers les services compétents.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :