Barbecue : les règles de sécurité indispensables

Convivial et facile à utiliser, le barbecue est un incontournable de l’été. Mais sans le respect de quelques règles de sécurité, le repas peut vite se transformer en catastrophe.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
© Viktorcvetkovic

Brûlures, incendies, intoxications… Chaque année, le ministère de la Santé recense en moyenne 200 accidents causés par les barbecues. Pour profiter de vos grillades en toute sécurité, l’association Attitude Prévention, qui regroupe les assureurs français, rappelle les règles de sécurité à respecter.

Se renseigner sur la réglementation de sa commune

Avant d’organiser un barbecue, vérifiez auprès de la mairie qu’aucun arrêté ne l’interdit. En période de sécheresse, leur usage peut être limité dans certaines régions. Si vous habitez en appartement, vous devez vous renseigner auprès du règlement de copropriété de l’immeuble. Bien souvent, les barbecues sont interdits sur les balcons ou les jardins collectifs.

Placer le barbecue dehors sur un sol stable

Que votre barbecue soit à charbon, à gaz ou électrique, le jardin est l’emplacement le plus sécurisé. Placez l’appareil sur un sol stable à un endroit dégagé, isolé de toute source inflammable (arbre, feuillage, bois) et à l’abri du vent.

Ne l’installez surtout pas dans un garage ou une véranda, il va consommer l’oxygène de la pièce et dégager des fumées chargées en monoxyde de carbone (CO) pouvant provoquer des intoxications.

Choisir un appareil conforme aux normes de sécurité NF

Quel que soit le type de barbecue, choisissez-en un répondant aux normes de sécurité NF. Lisez attentivement la notice d’utilisation et prévoyez toujours un récipient d’eau à proximité en cas de brûlure ou d’incendie. Si l’origine du feu provient de graisse ou d’huile, utilisez un extincteur à poudre.

Tenir les enfants à l’écart

Les enfants représentent 15 % des victimes des accidents liés à l’utilisation d’un barbecue. En plus de les tenir éloignés du barbecue, mettez les produits d’allumage hors de leur portée et expliquez-leur les règles de sécurité et les risques de brûlures.

Eviter l’alcool à brûler et l’essence pour allumer le feu

Privilégiez le charbon de bois ou le bois naturel, au lieu de bois de récupération et de cagettes qui peuvent émettre des fumées toxiques liées à un traitement par produit chimique. Pour allumer le barbecue ou raviver les braises, n’utilisez jamais d’essence, d’alcool ou tout autre produit inflammable et volatile (risque de retour de flamme important) et employez plutôt des allume-feux solides.

Ne pas déplacer un barbecue allumé

Pour une cuisson sans risques, utilisez un tablier et des gants de protection (maniques) en évitant les matières synthétiques. Placez la grille de cuisson à 10 cm des braises, et non en contact direct, et ne déplacez jamais le barbecue une fois allumé. Après usage, éteignez le feu avec de l’eau ou du sable. Même si les cendres semblent froides, il peut subsister des braises chaudes plus de 24 h après.

Entretenir le matériel

Videz les cendres, les bacs de récupération des graisses et nettoyez les grilles de cuisson.

Les bons gestes en cas de brûlure

En cas de brûlure superficielle, refroidissez la zone brûlée avec de l’eau tempérée (15 à 25°C). Si les vêtements sont collés à la peau, ne pas les enlever et faire couler l’eau par-dessus. Attention, si la brûlure est trop étendue, n’appliquez pas cette méthode au risque de provoquer une hypothermie. Demandez l’avis d’un médecin avant d’appliquer un traitement quelconque (crème anti-brûlure…).

En cas de brûlure grave, contactez le SAMU (le 15) ou les Sapeurs-pompiers (le 18), enlevez les bijoux, retirez les vêtements sauf s’ils adhèrent à la peau et n’appliquez aucun produit.

Les gestes en cas d’intoxication

En cas d’ingestion de produits d’allumage, ne cherchez pas à faire vomir la victime, ne lui donnez ni à boire ni à manger et contactez le plus vite possible les services d’urgence ou le centre anti-poison proche de chez vous.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :