Autoroutes : les tarifs des péages augmentent de 2 % en moyenne le 1er février

Contenu ajouté à votre liste de lecture

Voir mes favoris

Contenu supprimé de votre liste de lecture

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
DEBOVE SOPHIE

Comme chaque année au 1er février, les tarifs des péages sur les autoroutes concédées par l’Etat sont réévalués, en fonction notamment de l’inflation et des chantiers entrepris sur le réseau. Après 0,44 % d’augmentation en moyenne début 2021, la hausse s’élèvera à partir de mardi à environ 2 %, selon une série d’arrêtés publiés dimanche 30 janvier au Journal officiel.

La hausse est toutefois variable selon la société concessionnaire à qui est cédée la gestion du réseau autoroutier. Les 23 sociétés, qui gèrent environ 9 000 km d’autoroutes sur les 12 000 que compte le pays, fixent chacune les évolutions de tarifs pour les tronçons en leur possession. Leur proposition doit ensuite être validée par l’Etat entre décembre et janvier.

Cette année, les tarifs augmenteront pour les voitures (véhicules de classe 1) de :

  • 1,89 % sur le réseau Cofiroute,
  • 1,91 % sur Sanef,
  • 2,05 % sur le réseau Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR), du groupe Eiffage,
  • 2,05 % sur le réseau AREA,
  • 2,05 % sur le réseau Escota
  • 2,11 % sur le réseau SAPN,
  • ou encore de 2,19 % sur le réseau Autoroutes du Sud de la France (ASF), du groupe Vinci.

Gel des tarifs sur la majorité des trajets courts du réseau Vinci Autoroutes

Toutefois, pour préserver le pouvoir d’achat des automobilistes, Vinci Autoroutes a annoncé, ce lundi 31 janvier, bloquer en 2022 les tarifs de péage de la grande majorité des trajets de courtes distances. Ce gel concerne « les quatre cinquièmes des trajets de moins de 30 km, les deux tiers des trajets de moins de 50 km, ainsi que l’ensemble des itinérances de contournement de 34 agglomérations », a précisé dans un communiqué le premier groupe de concessions autoroutières de France, dont les réseaux comprennent ASF, Cofiroute et Escota. Cette mesure est destinée à favoriser les déplacements du quotidien, entre le domicile et le lieu de travail notamment.

Sujets associés

POUR ALLER PLUS LOIN