Assurance auto et deux-roues : comment baisser la facture pendant le confinement ?

En cette période de confinement, votre voiture ou moto est au garage. S’il n’est pas possible de suspendre votre assurance, vous pouvez essayer de modifier votre contrat pour faire des économies. Certains assureurs ont même fait un geste pour leurs assurés.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
© Ridofranz

Même à l’arrêt, votre voiture ou votre moto doit être assurée. C’est une obligation légale. L’absence d’assurance vous expose au risque de voir votre responsabilité civile engagée en cas de sinistre. 

Mais si vous ne roulez pas (ou très peu) pendant le confinement, la mensualité de votre assurance peut vous paraître chère. Heureusement, il est possible d'en réduire le coût. 

Adapter votre assurance

Pour faire des économies, vous pouvez en revanche essayer de moduler les garanties de votre contrat. « Passer d’une assurance tous risques, qui coûte en moyenne 600 à 700 € à l’année, à une assurance au tiers dont le prix s’élève entre 400 et 500 € peut être intéressant, notamment pour les jeunes conducteurs qui ont des primes assez élevées, explique Fabien Soccio, expert assurance chez Meilleurtaux.com. Il faut toutefois avoir en tête que vous ne bénéficierez plus des mêmes garanties. Si par exemple vous vous faites voler votre téléphone portable laissé dans votre voiture, vous ne toucherez pas d’indemnités avec une assurance au tiers, contrairement à une assurance tous risques ».

L’autre possibilité est de supprimer des options. « Pendant cette période, certaines peuvent être inutiles comme celle de transport de marchandises ou de conducteur secondaire. Les économies s’élèveront tout au plus à quelques dizaines d’euros », précise Fabien Soccio. Si vous le faites, n’oubliez pas de réajuster votre contrat une fois le confinement terminé.

Profiter des gestes des assureurs

De toute manière, n’hésitez pas à contacter votre assureur. « Si vous conduisez peu pendant cette période, vous avez moins de risques d’accidents, vous pouvez donc tenter de négocier une baisse », ajoute l’expert. Vous pourrez vérifier s’il n’a pas prévu un geste de solidarité en cette période de crise. Avec le confinement, les accidents de la route ont fortement diminué ce qui a permis aux assureurs de faire des économies. Sur la base d’une période de huit semaines, la Maif estime son économie à un peu plus de 100 millions d’euros. Une somme qu’elle a décidé de reverser à ses 2,8 millions de sociétaires conducteurs automobiles et moto (1) à jour de cotisations, soit environ 30 € par assuré. Chacun a le choix entre recevoir cette somme ou la reverser sous forme de don à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, au Secours populaire ou à l’Institut Pasteur.

De son côté, la Matmut a annoncé geler ses tarifs d’assurance automobile (2 et 4 roues) pour cette année et l’an prochain. Les assurés en recherche d’emploi ou qui perdraient leur emploi du fait de la crise Covid-19 et qui sont dans son portefeuille au 1er avril 2020 bénéficieront d’une réduction de 75 € sur leur cotisation automobile, soit l’équivalent de deux mois environ.

Quant à la Macif, la société a annoncé le versement de 6 millions d’euros dans le cadre de la Prestation solidarité chômage (2), un dispositif qui consiste à prendre en charge une partie des cotisations d’assurance de sociétaires en situation de chômage et de perte d’emploi.

D’autres organismes proposeront des gestes à leurs assurés d'ici la fin du confinement. 

(1) Cette mesure concerne tous les véhicules 4 roues à moteur et 2 roues d’une cylindrée supérieure à 125 cm3 assurés par le contrat d’assurance auto Vam à l’exception des véhicules de collection, quads, engins spéciaux, tracteurs agricoles.

(2) La prestation est non rétroactive et soumise à conditions.

A lire aussi

Partager cet article :