Arnaque : gare aux faux mails de l’Assurance maladie

Vous avez reçu un mail ou un coup de téléphone de l’Assurance maladie ? Soyez vigilant. L’organisme alerte sur une recrudescence des tentatives de phishing ces dernières semaines. Des escrocs profiteraient du dispositif de traçage des malades.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Best Content Production Group

L’Assurance maladie met en garde les assurés. Depuis plusieurs semaines, l’organisme constate de nombreuses tentatives d’hameçonnage (phishing en anglais) par téléphone et par mail destinées à récupérer vos informations personnelles (mot de passe, coordonnées bancaires, etc.).

Démarchage frauduleux par téléphone

Des escrocs se présentant comme faisant partie du personnel de l’Assurance maladie laissent des messages téléphoniques en demandant aux victimes de rappeler leurs CPAM à un numéro non officiel. Le but est de leur soutirer de l’argent en leur faisant appeler un numéro fortement surtaxé. Seul le 3646 permet de joindre votre CPAM.

L’organisme rappelle que si elle vous contacte par téléphone, le numéro qui s’affiche est soit le 3646, soit le 05 53 35 62 37 (ce numéro est un numéro officiel, utilisé pour des entretiens téléphoniques en vue d'améliorer la qualité de la relation avec le public et de promouvoir des offres de service). Un appel émanant d’un autre numéro doit être considéré comme frauduleux. Un employé de la Sécurité sociale ne demandera jamais de coordonnées bancaires par téléphone.

Par ailleurs, dans le cadre du traçage des malades du coronavirus, des conseillers de l’organisme appellent les assurés testés positifs ainsi que les personnes ayant été en contact avec elles. S’ils sont injoignables, ils envoient un SMS ou un mail afin de leur demander de les rappeler. Si vous recevez un appel de ce type, soyez vigilant. Le conseiller de l’Assurance maladie doit être capable de vous donner le nom du médecin ou du patient malade du Covid-19 avec lequel vous auriez pu être en relation.

L’Assurance maladie ne demande jamais d’informations personnelles par mail

De même, si vous recevez un mail de l’Assurance maladie vous demandant de fournir vos coordonnées personnelles, comme un numéro RIB/IBAN ou de carte bancaire, n’y répondez pas et supprimez-le. L’organisme ne demande jamais la communication d’éléments personnels (informations médicales, numéro de sécurité sociale ou coordonnées bancaires) par mail ou SMS et ses messages ne contiennent jamais de « liens de redirection vers des sites demandant de s’identifier ou de fournir des informations personnelles. Seule la connexion vers le compte ameli, dont l'adresse contient l'URL assure.ameli.fr, ou vers le site ameli.fr peut vous être proposée ».

Que faire si vous recevez un mail de ce type ?

► Pensez à signaler le message :

  • par téléphone en appelant le numéro vert gratuit mis en place par le gouvernement au 0 805 805 817, ouvert de 9 heures à 18 heures 30, du lundi au vendredi

► Si vous avez répondu et communiqué votre identité et vos coordonnées bancaires :

  • faites immédiatement opposition auprès de votre banque
  • déposez plainte au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche. Pour gagner du temps, vous pouvez déposer une pré-plainte en ligne.
df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :