Arnaque à la loterie : gare aux faux mails de la FDJ

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
4mn de lecture
© fizkes

Les mises en garde contre les tentatives de phishing sont devenues quasi quotidiennes. Cette fois, l’alerte concerne les escroqueries à la loterie. La plateforme gouvernementale de signalement et de lutte contre les attaques numériques, cybermalveillance.gouv.fr, a identifié de nombreux cas rapportés de victimes ayant reçu ces derniers mois un message par mail, plus rarement par SMS ou MMS, leur annonçant qu’elles avaient gagné une importante somme d’argent.

A première vue, le message semble provenir d’une entreprise qui organise des jeux de loterie en France, en Europe ou bien dans le monde, comme la Française des Jeux en charge du Loto et de l’EuroMillions, la Colorado Lottery en charge d’un jeu du loto aux Etats-Unis, la National Lottery pour la version britannique ou bien la Loterie Nationale belge. Parfois, c’est le nom d’entreprises n’organisant pas de jeu de loterie qui est usurpé telles que Microsoft, Amazon ou la Fondation Walmart. Le message peut également utiliser les logos ou reprendre les couleurs de jeux de loterie comme le Loto, l’EuroMillions, MyMillion, la Loterie transnationale, Joker+, Mega Millions, etc. Il peut même mentionner ou faire apparaître la signature et une photographie d’une personnalité appartenant à l’entreprise comme Stéphane Pallez, présidente directrice générale de la FDJ.

Le plus souvent, le corps du message est court et explique à la victime qu’elle a été tirée au sort et a remporté une importante somme d’argent allant de plusieurs centaines de milliers à plusieurs millions d’euros. Afin de rendre le mail plus crédible, un faux ticket ou reçu de jeu gagnant est parfois inclus en pièce jointe.

Pour pouvoir toucher les gains, il est alors demandé à la victime de communiquer un certain nombre d’informations personnelles (nom, prénom, adresse postale, date de naissance, numéro de téléphone, copie d’une pièce d’identité) à un prétendu avocat, notaire ou huissier de justice, fictif ou existant mais dont l’identité a été usurpée. Il arrive aussi que le versement d’une somme d’argent au titre de « frais administratifs » ou pour valider les gains soit demandé. Le but est, comme toujours, de récupérer les données personnelles et bancaires pour en faire un usage frauduleux. Généralement, ce sont les personnes en situation de faiblesse ou dans le besoin, plus faciles à flouer, qui sont ciblées par les escrocs.

Comment reconnaître cette escroquerie à la loterie ?

Tout d’abord, le site rappelle qu’ « il n’est évidemment pas possible de gagner un lot ou un gain à une loterie si l’on n’a pas acheté un ticket ou joué en ligne ».

Par ailleurs, les loteries comme le Loto ou l’EuroMillions ne proposent pas de lots ou gains sélectionnés sur la base d’une information, comme un numéro de téléphone ou une adresse mail, et ne contactent pas directement le gagnant. C’est à lui de se manifester pour réclamer son gain, avec l’obligation de fournir le reçu de jeu gagnant. Et il n’est jamais demandé le paiement ou le versement d’une somme d’argent au titre de « droits » ou de « frais » administratifs pour récupérer ou débloquer les gains.

Enfin, d’autres signes peuvent vous permettre de savoir que vous êtes en présence d’une escroquerie :

  • le message présente des fautes d’orthographe, de grammaire et/ou de syntaxe,
  • le nom de domaine de l’adresse de messagerie émettrice ne correspond pas à celui de l’entreprise organisatrice du jeu,
  • une limite de temps très courte pour demander le gain,
  • une clause de confidentialité pour vous dissuader de demander l’avis d’un proche.

Que faire si vous avez reçu un message d’escroquerie à la loterie ?

Il est conseillé de :

  • ne pas ouvrir les éventuelles pièces jointes ou les liens,
  • signaler le message à Signal Spam ou, s’il s’agit d’un SMS, sur la plateforme de lutte contre les spams vocaux et SMS 33700ou par SMS au 33 700.Ces services feront bloquer l’émetteur du message,
  • signaler le message frauduleux à l’entreprise dont l’identité a été usurpée. Pour la FDJ, vous devez remplir le formulaire en ligne dédié,
  • signaler les faits au ministère de l’Intérieur sur sa plateforme dédiée : Internet-signalement.gouv.fr.

Que faire si vous avez été victime de l’escroquerie ?

Si vous êtes victime de l’escroquerie et que vous avez envoyé de l’argent ou constatez des débits frauduleux sur votre compte bancaire, faites immédiatement opposition auprès de votre banque et signalez la fraude bancaire sur la plateforme Perceval du ministère de l’Intérieur.

En cas d’usurpation d’identité ou de fraude bancaire, déposez plainte au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie, ou par écrit au procureur de la République du tribunal judiciaire dont vous dépendez en fournissant toutes les preuves en votre possession. Vous pouvez être accompagné dans vos démarches par une association de France Victimes au 116 006 (appel et service gratuits), numéro d’aide aux victimes du ministère de la Justice. Le service est ouvert 7 jours sur 7, de 9h à 19h.

A lire aussi