Alimentation : pourquoi le beurre pourrait manquer dans les rayons à l’automne prochain

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Marrypopins

Après l’huile de tournesol et la moutarde, le beurre pourrait se faire rare dans les rayons des supermarchés à la fin de l'année. L’alerte a été donnée par Dominique Schelcher, le président de l’enseigne de grandes surfaces, Système U. Invité sur FranceInfo le 15 juin dernier, il a déclaré surveiller « de très près » ce produit alimentaire de base. « Nos fournisseurs m’alertent sur la disponibilité du beurre à partir de l’automne », a confié le patron des magasins U.

Pourquoi le beurre pourrait-il manquer ?

Cette possible pénurie est due à différents facteurs, à commencer par la baisse de la production de lait dans l’Hexagone. « On produit moins de lait chaque année en France, donc il y a moins de matière grasse », a expliqué Dominique Schelcher. En vingt ans, le nombre d’éleveurs laitiers a été divisé par deux sur le territoire, passant de 120 000 à moins de 51 000 en 2020, selon les dernières statistiques du Centre national interprofessionnel de l’économie laitière (Cniel). Une situation qui pourrait encore empirer avec l’inflation des coûts de production et les épisodes de sécheresse.

Or, « lemarché international est très soutenu avec beaucoup d’achats de beurre à l’étranger », ajoute le PDG de Système U. C’est notamment le cas de la Chine qui a fortement augmenté ses importations de produits laitiers l’an dernier. Entre janvier et octobre 2021, le pays a importé 20 000 tonnes de beurre supplémentaires par rapport à la même période en 2020, soit une hausse de 21 %, selon les données de l’Institut de l’élevage. Et la guerre en Ukraine a aggravé le phénomène, la pénurie d’huile de tournesol obligeant de nombreux industriels à se tourner vers d’autres matières grasses, comme le beurre.

Par quel aliment remplacer le beurre ?

Si, à l’automne prochain, le beurre vient donc à manquer dans les rayons, pas de panique ! Il est possible de le remplacer par d’autres produits.

Pour vos tartines du matin, la margarine est une bonne alternative, à condition d’en choisir une à base d’huile de colza, d’olive ou de lin et d’oublier celles qui contiennent de l’huile de palme ou des « matières grasses hydrogénées ».

Pour la cuisson de vos aliments, vous avez le choix entre l’huile, la margarine et la graisse d’oie.

Enfin, pour vos gâteaux, les produits de substitution ne manquent pas ! Le beurre peut facilement être remplacé par de l’huile, du fromage blanc, de la ricotta (qui a un goût neutre), de la purée d’amandes, de la compote de pommes et même… des légumes ! Vous pouvez utiliser des courgettes, des betteraves, des carottes ou de l’avocat ans vos desserts, sans que cela en change le goût.

A lire aussi