Vacances réussies : la DGCCRF publie son guide pratique 2018

Transport, hébergement, activités, restauration… Comment éviter les arnaques ? La Répression des fraudes fait le point sur la réglementation en vigueur pour faire respecter ses droits cet été.
2mn de lecture
La DGCCRF publie un guide pratique pour faire respecter ses droits pendant l'été.
La DGCCRF publie un guide pratique pour faire respecter ses droits pendant l'été.

Comme chaque année, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) met en ligne son guide pratique pour passer des vacances d’été réussies.

En 133 pages, il fait le tour de la réglementation en vigueur et des précautions à prendre pour éviter les abus en matière de transport, d’hébergement, de restauration, de santé, de loisirs et d’achats. Vous y trouverez de nombreuses informations utiles pour faire valoir vos droits. En voici un petit florilège.

Sur un ferry, vos bagages ont été perdus

Si vous voyagez sur un ferry ou un bateau de croisière d’origine européenne et que vous avez prévu d’embarquer ou d’accoster dans un port de l’Union européenne, vous avez droit à une indemnité en cas de perte de bagages au cours du voyage, sauf si le transporteur peut démontrer que vous avez fait preuve d’imprudence. L’indemnité est limitée à environ 2 800 € par passager pour les bagages en cabine et à environ 16 000 € pour ceux transportés dans un véhicule.

La voiture louée en ligne n’est pas disponible

Le loueur n’est pas en mesure de vous donner le modèle réservé sur Internet lorsque vous voulez le récupérer ? Dans ce cas, l’agence de location doit vous remettre un autre véhicule, d’une gamme similaire ou supérieure, sans majoration de tarif. Si c’est un modèle de catégorie inférieure, elle doit vous rembourser la différence de prix. Si le véhicule remis présente des caractéristiques différentes de celles prévues dans la contrat initial (une voiture trois portes au lieu de cinq…), sachez que vous avez le droit d’annuler la réservation.

> A LIRE : Location de voiture cet été : palmarès des villes de France les plus chères

L’hôtelier refuse d’accueillir votre chien ou votre chat

Il a tout à fait le droit de ne pas accepter les animaux de compagnie. Pour éviter les mauvaises surprises, posez la question au moment de la réservation. Les guides touristiques signalent généralement les établissements qui acceptent les animaux domestiques.

> A LIRE : Airbnb : locataire, évitez les pièges !

Votre café arrive froid, la carafe d’eau ne vient pas

Le cafetier ne peut pas vous refuser de changer votre thé ou café qui ne serait pas assez chaud. En revanche, le verre d’eau gratuit servi avec le café n’est pas obligatoire et le cafetier a le droit de ne pas vous le servir. Mais la carafe d’eau gratuite avec le repas est obligatoire.

Pour plus de détails, téléchargez le guide sur le site du ministère de l’Economie.

- Faire refaire carte d'identité et passeport

- En vacances, n’oubliez pas la couverture santé

- Camping sauvage : que dit la loi ?

df
Sarah Corbeel
Publié le