Vacances : avez-vous pensé à l’aide de la Caf ?

Campings, centres de vacances, gîtes… Près de 4 000 structures en France sont partenaires de l’aide aux vacances familiales de la Caf. Ce soutien financier s’adresse aux familles modestes sous conditions de ressources.
3mn de lecture
L’aide aux vacances familiales est accordée sous conditions de ressources aux familles ayant au moins un enfant à charge.
L’aide aux vacances familiales est accordée sous conditions de ressources aux familles ayant au moins un enfant à charge.

De plus en plus de familles aux faibles ressources profitent du coup de pouce de la Caf, l’aide aux vacances familiales (AVF), pour partir quelques jours au bord de la mer ou à la montagne.

A qui s’adresse cette aide ?

La caisse d’allocations familiales de chaque département fixe les critères d’éligibilité pour en bénéficier. Quelle que soit la Caf, l’AVF s’adresse aux familles allocataires (percevant une prestation familiale) ayant :

  • au moins un enfant à charge (jusqu’à 18 ou 20 ans selon les Caf) ;
  • un quotient familial dont le plafond ne dépasse par un certain montant fixé par chaque Caf.

Par exemple, les conditions d’attribution de l’AVF pour le département du Nord :

  • percevoir au moins une prestation familiale ;
  • avoir un quotient familial inférieur ou égal à 630 € en janvier 2017 ;
  • avoir au moins un enfant né entre le 1er janvier 2000 et le 31 octobre 2016.

Pour connaître les conditions exactes de votre département, contactez votre Caf. Cette aide ne peut être versée qu’une seule fois dans l’année.

Bon à savoir, le quotient familial est indiqué sur les attestations de paiement de prestations délivrées par la Caf, disponibles dans la rubrique « Mon Compte » du site Internet de votre caisse.

Pour quelles vacances ?

L’aide financière est accordée uniquement pour la location d’un gîte, camping ou centre de vacances situés en France métropolitaine agréé par Vacaf. Près de 4 000 structures sont labellisées. Pour choisir votre destination, rendez-vous sur le site www.vacaf.org.

Par ailleurs, le séjour doit se dérouler avant le 7 janvier 2018 pendant les vacances scolaires, sauf pour les familles ayant un ou des enfants de moins de 6 ans, non soumis à l’obligation scolaire. Et le séjour ne doit pas dépasser le nombre de jours maximum fixés par votre Caf. Ainsi, pour la Caf du Nord, la durée du séjour est de 7 nuitées minimum à 14 nuitées maximum.

Quel est le montant de l’aide ?

Le montant de l’aide dépend du quotient familial établi par votre caisse. Plus ce chiffre est bas, plus l’aide de la Caf est élevée. Le montant de l’AVF est majoré si vous avez un enfant en situation de handicap.

Prenons l’exemple de la Caf du Nord :

Quotient familial inférieur ou égal à 630 €

Participation de la Caf

Montant maximal de l’aide

0 à 369 €

75 %

750 €

370 à 499 €

70 %

700 €

500 à 630 €

50 %

500 €

Pour les familles ayant 1 ou des enfant(s) bénéficiaire(s) de l'AEEH (Allocation d’éducation de l’enfant handicapé)

75 %

750 €

Quelles démarches pour la demander ?

Si en 2017 vous remplissez les conditions d’éligibilité, vous avez dû recevoir un courrier personnalisé en début d’année (février ou mars) vous informant du montant de l’aide accordée.

Pour en profiter, vous choisissez une destination sur le site Vacaf et téléphonez au centre de vacances ou au gîte choisi en leur précisant que vous êtes bénéficiaire de l’AVF. La structure vous fait alors une proposition de réservation. Si elle vous convient, vous recevez une documentation, un dossier de réservation et un devis. Vous devez confirmer votre réservation et verser des arrhes ou un acompte dans les délais fixés par le centre de vacances. Enfin, vous n’avez que la partie non prise en charge par la Caf à régler, l’aide étant directement déduite du séjour.

Attention, les places disponibles étant limitées, le mieux est de la demander au plus tôt. Si les fonds de votre Caf ne sont pas épuisés, vous pouvez peut-être encore en profiter cet été.

df
Sarah Corbeel
Publié le