Vacances : 5 conseils pour réduire son empreinte écologique

Du choix d’un hébergement et d’un mode de transport moins polluant en passant par les gestes écolos à adopter pendant son séjour, voici quelques idées pour associer vacances et respect de l’environnement.
3mn de lecture
En vacances, emportez une gourde pour ne pas utiliser de bouteilles en plastique.
En vacances, emportez une gourde pour ne pas utiliser de bouteilles en plastique.

L’industrie touristique représente 8 % des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle de la planète, selon une étude dirigée par un chercheur australien et publiée l’an dernier dans la revue Nature Climate Change. A quelques jours du début des vacances d’été, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) donne des conseils pour limiter son empreinte écologique.

Choisir les transports les moins polluants

Privilégier le train, le bus et le covoiturage plutôt que l’avion, qui est le mode de transport le moins écologique. Par exemple, un Paris-Bordeaux en train émet 37 fois moins de CO2 que l’avion et 42 fois moins en voiture. Si l’avion est le seul moyen de vous rendre à votre destination, essayez de choisir un vol sans escale.

Une fois sur place, évitez de louer une voiture pour vos déplacements et baladez-vous à pied, en vélo ou prenez les transports en commun.

Choisir un hébergement avec un label environnemental

De plus en plus d’hôtels, de gîtes, de chambres d’hôtes et de campings mettent en place des actions pour limiter leurs impacts sur l’environnement. Pour les reconnaître, il faut vérifier s’ils sont labellisés écolos (Ecolabel européen, Ecogîte, la Clef verte, Gîte panda, Hôtels au naturel, Green globe).

Par exemple, la France comptait en mars 2018 322 établissements (hôtels, centres de vacances, auberges de jeunesse, gîtes…) titulaires de l’Ecolabel européen.

Voyager léger

Plus vos valises seront lourdes, plus il faudra de carburant à votre voiture ou à l’avion pour les transporter. Réduire de 15 kg ses bagages permet d’économiser entre 100 et 200 kg de CO2 sur un vol Londres-Tenerife (île des Canaries).

Eviter d’emmener des produits générant des déchets sur place

Certains pays ne possèdent pas de système de gestion optimisée des déchets. Aussi, l’Ademe conseille d’éviter d’emporter des produits jetables comme les rasoirs ou les lingettes et de retirer les emballages de vos crèmes, shampoings, dentifrice, etc.

Pensez également à bannir le plastique ! Emportez une gourde, un thermos, des pailles, des couverts et des gobelets réutilisables et ayez toujours sur vous un tote bag pour ne pas utiliser de sacs en plastique lors de vos emplettes.

> A LIRE : Haro sur les pailles en plastique qui polluent les océans

Adoptez un comportement écolo pendant votre séjour

> A l’hôtel ou au camping :

  • Economisez l’eau en prenant des douches courtes et en ne changeant pas de serviette tous les jours ;
  • Economisez l’énergie en limitant la consommation de chauffage et de climatisation
  • Consommez responsable en choisissant des produits de saison et des portions adaptées à votre faim

> A la plage :

  • Ne vous aventurez pas dans les espaces clos et protégés au risque d’altérer l’équilibre des dunes ;
  • Ne laissez pas traîner vos déchets (ayez sur vous un sac pour les mettre)
  • Ne vous enduisez pas de crème solaire juste avant d’aller vous baigner, elle n’aura pas le temps de pénétrer dans la peau et se répandra à la surface de l’eau ralentissant la photosynthèse des végétaux sous-marins ;
  • Privilégiez un lait solaire bio
  • Evitez les sports motorisés (jet ski, ski nautique) et privilégiez le surf, la planche à voile
  • Participez aux opérations de nettoyage des plages.

> A la montagne ou dans les espaces naturels :

  • Ne sortez pas des sentiers balisés pour ne pas perturber la faune sauvage ;
  • Ne laissez aucun déchet derrière vous.

- Vacances : 6 gestes pour préserver les plages et les océans

- 10 conseils pour préparer vos grandes vacances

- Noyade : comment éviter les quatre morts par jour en été ?

df
Sarah Corbeel
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus