Un nouveau site pour dénoncer les abus d’un commerçant à la DGCCRF

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Vous pouvez faire un signalement concernant la cuisine sale d’un restaurant.
Vous pouvez faire un signalement concernant la cuisine sale d’un restaurant. Vous pouvez faire un signalement concernant la cuisine sale d’un restaurant.

Dans un magasin de vêtements, vous constatez qu’une promotion affichée n’est pas appliquée à l’habit que vous achetez ? Vous avez été victime d’une intoxication alimentaire après un repas dans un restaurant ? Vous avez la possibilité de faire un signalement sur le site SignalConso, ouvert à titre de test, en version bêta (non aboutie), par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) en février.

Les situations s’agissant desquels vous pouvez faire un signalement relèvent de différents domaines, ainsi :

  • l’hygiène (locaux sales, rupture de la chaîne de froid, etc.) ;
  • les nourritures et les boissons (absence de liste d’ingrédients, date de consommation dépassée, etc.) ;
  • l’intoxication ;
  • le prix ou le paiement (absence de prix, erreur de prix, etc.) ;
  • la publicité (promotion indiquée en catalogue non indiquée en magasin, par exemple).

« Suivant les cas, le site vous conseille sur les démarches à faire en parallèle de votre signalement », explique la plateforme.

Un portée pédagogique

Votre démarche revêt surtout une portée pédagogique pour le commerçant, auquel les agents de la DGCCF lui rapportent « votre signalement », sans indiquer votre nom.

Si vous avez choisi que vos coordonnées soient transmises à l’entreprise, cette dernière peut vous recontacter.

Que votre signalement soit anonyme ou nom, il figure dans « la base de données » de la DGCCRF.

En présence d’un grand nombre de dénonciations ou si les problèmes persistent, un contrôle peut être diligenté cette administration du ministère de l’Economie et des finances.

Attention : l’outil ne s’applique pas aux achats sur Internet.

  • Pour utiliser le service, cliquez ici.

> ÀLIRE AUSSI

A lire aussi