Un chèque numérique pour améliorer l’accès au Web

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Les Français sont toujours plus connectés.

Les Français sont toujours plus connectés. Ils seraient 74 % à utiliser Internet tous les jours (+ 6 points en un an) d’après le dernier baromètre du numérique publié mardi 29 novembre. Mais cette enquête*, menée conjointement par l’Agence du numérique, l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) et le Conseil général de l’économie, révèle des inégalités dans l’accès au numérique.

65 % de la population pense qu’Internet est important pour se sentir intégré dans la société. Or, 15 % des Français n’ont toujours pas d’accès au numérique à leur domicile. Même si 16 % des non connectés seulement avancent des problèmes de coût.

Si près des deux tiers des majeurs réalisent des démarches administratives et fiscales en ligne (+ 9 points en un an), les disparités demeurent. 77 % des personnes à hauts revenus en ont effectuées contre seulement 54 % de celles à bas revenus. Et « 13 % des interrogés se sentent incapables de mener une seule démarche administrative par Internet ». Deux raisons sont avancées : le manque d’aisance (31 %) et la peur quant à la sécurisation des données personnelles (27 %).

Se former pour consulter ses mails ou numériser son CV

Afin d’assurer à tous l’accès aux nouvelles technologies et à la dématérialisation des services publics, la secrétaire d’Etat à l'économie numérique et à l'innovation, Axelle Lemaire, a annoncé la création d’un « chèque numérique ». Il financera tout ou partie des aides d’accompagnement au numérique organisées dans les lieux faisant partie du réseau des espaces publics numériques (médiathèques, missions locales, centres sociaux…).

Les utilisateurs pourront par exemple suivre une formation pour utiliser une boîte mail, un logiciel, numériser son CV. Expérimenté en Aquitaine, ce chèque devrait être généralisé sur l’ensemble du territoire au cours du premier semestre 2017.

Une coopérative rassemblant les acteurs de la médiation numérique

Le gouvernement a également pris deux autres mesures. Dès début 2017 sera créée une Coopérative des acteurs de l’inclusion numérique. Cette plateforme nationale rassemblera les acteurs de la médiation numérique pour favoriser les projets à dimension nationale.

Par ailleurs, un laboratoire d’analyse et de décryptage va être lancé. Monté au sein de l’Agence du numérique, il vise à renforcer l’information et la compréhension des usages numériques par des études et notes d’analyse afin d’orienter les politiques publiques.

* Le baromètre a été réalisé par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc) auprès d’un échantillon représentatif de la population française âgée de plus de 12 ans (2 213 personnes interrogées à leur domicile et d’un sur-échantillon de 100 individus en zone peu dense). Les chiffres datent de juin 2016.

A lire aussi