Travail : les Français dépassent les 35 heures par semaine

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Sur l’année 2015, les salariés ont fait 1652 heures de travail.
Sur l’année 2015, les salariés ont fait 1652 heures de travail. Sur l’année 2015, les salariés ont fait 1652 heures de travail.

Au cours d’une semaine normale, sans événement exceptionnel (congés, jour férié, maladie), les salariés à temps complet ont passé en moyenne 39,1 heures par semaine au travail en 2015. Soit plus que la durée légale hebdomadaire fixée à 35 heures. C’est ce que rapporte une étude publiée mercredi 21 décembre par la Dares, le service des statistiques du ministère du Travail. Cette durée est stable par rapport à 2014. Elle avait grimpé de 38,9 à 39,5 heures entre 2003 et 2011, avant de baisser à partir de 2012.

Les cadres travaillent 43,2 heures par semaine

Depuis 2002, pour l’ensemble des salariés du public et du privé, la durée légale est fixée à 35 heures par semaine, soit 1607 heures par an. Mais dans la réalité, les Français travaillent plus. Sur l’année 2015, les salariés ont fait 1652 heures de travail.

Dans le détail, la durée varie selon les actifs. Ce sont les cadres et professions intellectuelles supérieures qui déclarent les durées les plus longues (43,2 heures hebdomadaires). Les professions intermédiaires (38,4h), les employés (37,9h) et les ouvriers (37,7h) déclarent un peu moins d’heures.

Les salariés du secteur privé travaillent en moyenne 16 jours de plus que ceux du secteur public (hors enseignants) : 215 jours contre 199. Les femmes travaillent en moyenne un peu moins (38,2h) que les hommes (39,7h).

Les heures supplémentaires sont répandues dans les petites entreprises

Trois raisons expliquent le décalage entre la durée légale et le temps réellement passé au travail. « Une partie des salariés sont soumis à une durée collective de travail dépassant les 35 heures » et disposent en contrepartie de jours de congés supplémentaires (les fameuses RTT) de façon à atteindre la durée légale sur l’année.

D’autres effectuent des heures supplémentaires régulières qui sont intégrées à l’horaire collectif. Elles sont surtout répandues dans les petites entreprises de 10 salariés et plus.

Enfin, certains salariés, en grande majorité des cadres, « relèvent d’un forfait annuel en jours ». Leur temps de travail n’est pas comptabilisé en heures hebdomadaires mais en jours travaillés dans l’année. Ce décompte du temps, beaucoup plus souple que les 35 heures, leur permet d’effectuer plus d’heures de travail par semaine (43,2 heures en 2015).

Par ailleurs, les salariés travaillent nettement moins, en moyenne, que les non-salariés (commerçants, artisans, agriculteurs et autres indépendants), qui déclarent 46,4 heures hebdomadaires et 2100 heures annuelles.

A lire aussi