Tous les élèves de 3e formés aux premiers secours d’ici 2022

Le gouvernement veut former tous les élèves de troisième aux gestes de premiers secours d’ici 2022. Ce projet s'inscrit dans un programme plus large destiné à former 80 % de la population.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Tous les élèves de 3e seront formés aux premiers secours d’ici 2022.
Tous les élèves de 3e seront formés aux premiers secours d’ici 2022.

Aujourd’hui, seulement 27 % de la population française et 50 % des élèves en classe de troisième ont suivi la formation Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1), selon le rapport du ministère de la Santé « Priorité prévention » publié en mars dernier. Le gouvernement s’est fixé pour objectif de former tous les élèves de troisième à ce module PSC1 d’ici 2022. Cet effort s’inscrit dans un programme plus large de formation généralisée afin que 80 % de la population maîtrise les gestes de premiers secours.

Le PSC1 est la formation de base au secourisme. D’une durée de 7 heures, elle est destinée au grand public et est accessible dès l’âge de 10 ans. Elle consiste à apprendre à réagir face à différentes situations de la vie quotidienne (malaises, traumatismes, étouffement, hémorragies, perte de connaissance, arrêt cardiaque, etc.) en attendant l’arrivée des secours. A l’issue de la formation, les élèves reçoivent un certificat de compétence attestant les aptitudes à reproduire les gestes élémentaires de secours.

La sensibilisation aux gestes qui sauvent est obligatoire au collège

Actuellement, la formation aux premiers secours est déjà obligatoire à l’école. En primaire, les élèves reçoivent un enseignement intitulé Apprendre à porter secours (APS), basé sur « des principes simples pour porter secours […] en lien avec une éducation à la prévention des accidents de la vie courante », précise le ministère de l’Education nationale.

Au collège, tous les élèves de classe de troisième doivent avoir été sensibilisés aux gestes qui sauvent, en ayant suivi la formation PSC1 ou au moins le module Gestes qui sauvent, qui enseigne en deux heures aux adolescents à faire face à des arrêts cardiaques, des hémorragies, des pertes de connaissance, des plaies graves...

Les collégiens et lycéens, notamment ceux élus délégués de classe ou au conseil de la vie lycéenne, peuvent demander à suivre la formation au PSC1.

Notez que les sapeurs-pompiers ou encore la Croix-Rouge proposent régulièrement des formations pour les adultes et les enfants.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :