Sports d’hiver : le forfait de ski non utilisé peut être dédommagé

Contenu ajouté à votre liste de lecture

Voir mes favoris

Contenu supprimé de votre liste de lecture

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Alors que les vacances d’hiver ont déjà débuté pour une partie des Français, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) rappelle les conditions pour bénéficier d’un dédommagement de votre forfait de ski.

Les remontées mécaniques sont à l’arrêt

Si vous n’avez pas pu profiter des pistes de ski en raison d’un arrêt complet et consécutif de plus d’une demi-journée du service des remontées mécaniques (télésiège, téléski, téléphérique) lié à un événement dont vous n’êtes pas responsable (panne technique pour cause d’intempéries, dysfonctionnement du système d’exploitation), un dédommagement total ou partiel peut être prévu par la station de ski.

Il peut prendre différentes formes :

  • une prolongation de la validité immédiate de votre forfait de ski ;
  • un avoir en journée vous permettant d’acheter un nouveau forfait aux billetteries ou en ligne ;
  • un remboursement différé sur pièces justificatives.

Pour être dédommagé, vous devez déposer votre demande à la billetterie ou caisse auprès de laquelle vous avez acheté votre forfait, accompagnée des pièces justificatives (forfait original, reçu d’achat, etc.).

Vous tombez malade ou êtes victime d’un accident

En revanche, la station ne vous dédommagera pas si vous ne pouvez pas skier parce que vous êtes malade ou si vous avez un accident pendant votre séjour. Seul recours : avoir souscrit une assuranceski qui prend en principe en charge le prix du forfait et les cours de ski non utilisés ainsi que les frais de secours sur la piste (civière, ambulance, hélicoptère…) et les frais médicaux et d’hospitalisation.

Votre forfait a été perdu ou volé

En cas de perte ou de vol de votre forfait, vous devez contacter le service de réception qui recueille les forfaits retrouvés. La station de ski vous fournira le numéro de téléphone. Si votre forfait est bien perdu, vous ne pouvez pas être dédommagé mais vous pouvez obtenir un duplicata sur présentation du justificatif d’achat. Adressez-vous au point de vente auquel vous l’avez souscrit.

POUR ALLER PLUS LOIN