Zone d’alerte maximale : le détail du nouveau protocole dans les restaurants

Masque obligatoire à table, création du carnet de contact, gel hydroalcoolique partout... Le nouveau protocole sanitaire qui doit permettre aux restaurants de rester ouverts même en zone d'alerte maximale a été dévoilé ce lundi 5 octobre.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Michele Ursi

C'est une petite victoire que savourent les restaurateurs depuis ce dimanche 4 octobre. Non seulement leurs établissements pourront rouvrir au public dans la métropole Aix-Marseille et en Guadeloupe, après plus d'une semaine de fermeture en raison du classement du territoire en zone d'alerte maximale, mais en plus les tables parisiennes pourront tout de même rester garnies.

Une dérogation obtenue au prix de la mise en place d'un nouveau protocole sanitaire très stricte négocié entre les professionnels du secteur et les autorités locales. 

Les clients suivis à la trace

Première nouveauté à retrouver prochainement dans votre restaurant préféré, en y accédant il faudra renseigner vos coordonnées (nom, prénom, numéro de téléphone et courriel) dans un carnet de contact tenu par le gérant de l’établissement. Une mesure qui permettra à l’Assurance maladie de prévenir plus rapidement d’éventuels cas contact si une infection est avérée dans un restaurant.

En revanche, les clients des restaurants n’auront pas l’obligation de télécharger l’application StopCovid du gouvernement même s’ils devraient y être fortement incités.

Une mesure déjà mis en place chez nos voisins européens en Allemagne, au Portugal ou encore en Italie qui a déjà fait ses preuves mais qui trouvent aussi ses limites : difficile d’imaginer chaque ancien client appeler le restaurant qu’il a fréquenté pour prévenir de son infection par le Covid-19.

Hygiène de rigueur à table

Autre nouveauté, le restaurateur sera tenu de disposer un flacon de gel hydroalcoolique sur chaque table, en salle comme en terrasse. Les convives ne devront pas être plus de six par table et auront l’obligation de porter leur masque la plupart du temps en dehors de la consommation des plats commandés.

De plus, le restaurateur devra rendre obligatoire le paiement de l’addition directement à table afin de limiter au maximum les déplacements. A noter enfin que la proposition de prendre la température de tous les clients à l’entrée du restaurant n’a pas été retenue par les autorités à ce stade et ce, bien qu’elle avait été proposée par les professionnels eux-mêmes.

Contrôles renforcés

Afin de s’assurer de la mise en place de ce nouveau protocole sanitaire, les contrôles seront renforcés notamment en région parisienne où la préfecture de police a d’ores et déjà annoncé qu’elle veillera au grain. Par ailleurs, le gouvernement prévoit la mise en place d'une « procédure accélérée » afin que les établissements en infraction puissent être fermés plus rapidement.

Dernier point à rappeler dans le cadre de ces restrictions liées au zones dites en alerte maximale : les cafés et bars devront bel et bien fermer leurs portes en région parisienne, comme c’est déjà le cas en Guadeloupe et dans la métropole d’Aix-Marseille, et ce pour une durée d’au moins 15 jours.

df
Maxime Trédan
Publié le

Partager cet article :