Covid-19 : à quoi va ressembler votre certificat de vaccination délivré dès cette semaine ?

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Drazen Zigic

Une nouvelle étape vers la mise en place du pass sanitaire a été franchie. L’Assurance maladie a annoncé, lundi 3 mai, que toute personne vaccinée contre le Covid-19 se verra désormais remettre, après son injection, une attestation de vaccination dite « certifiée » au format papier par le professionnel de santé.

Un document disponible en version papier ou numérique

Ce document contient le nom, prénom et date de naissance de la personne vaccinée, le nom du vaccin pour la dernière injection, la date de la dernière injection et le statut vaccinal (terminé ou en cours).

Il comporte aussi deux cachets électroniques visibles :

  • le Datamatrix, une sorte de QR code authentifiant le document via la norme 2D-DOC, employée par l’administration française pour certifier ses documents, afin d’éviter les risques de fraude ;
  • et un QR code qui permet, en le flashant, d’enregistrer l’attestation dans la fonctionnalité "Carnet" de l’application mobile TousAntiCovid, téléchargeable gratuitement sur AppStore ou Google Play Store. Elle permet déjà, depuis le 19 avril dernier, de stocker une version numérique authentifiée du résultat, positif ou négatif,   d’un test PCR ou antigénique de détection du Covid-19.

« A compter de la seconde quinzaine de mai, le patient pourra télécharger lui-même son attestation de vaccination certifiée via un téléservice spécifique mis en place par l’Assurance maladie », précise le communiqué. Une version papier sera toujours remise lors de la vaccination et l’Assurance maladie pourra également adresser l’attestation par courrier.

© Assurance maladie

Un pass sanitaire dès le 9 juin en France

L’attestation « est appelée à évoluer afin de s’adapter aux normes européennes ». Le 28 avril dernier, le Parlement européen s’est largement prononcé en faveur de la mise en place, d’ici fin juin, d’un « certificat vert numérique » destiné à faciliter les déplacements au sein de l’Union européenne des personnes vaccinées contre le Covid-19 ou testées négatives.

En France, le pass sanitaire fait partie de la stratégie de déconfinement du gouvernement. Il permettra de prouver un test PCR négatif récent, une vaccination ou un certificat de rétablissement au Covid-19. A partir du 9 juin, il sera demandé pour pouvoir accéder à des grands sites accueillant plus de 5 000 personnes comme les stades, les salons ou les foires. A partir du 30 juin, il permettra d’assister aux événements regroupant plus de 1 000 personnes. « La question du pass sanitaire doit cependant être débattue et votée fin mai par les parlementaires », a précisé Cédric O, le secrétaire d'Etat chargé du Numérique, vendredi 30 avril sur Europe 1.

En vidéo : Le calendrier du déconfinement

A lire aussi