Santé : attention aux escroqueries à la vaccination anti-Covid

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
© ronstik

Personnes âgées et autres personnes prioritaires, du fait de leurs pathologies ou de leurs métiers (enseignant, professionnels de la petite enfance, policiers), espèrent pouvoir trouver un rendez-vous le plus rapidement possible pour se faire vacciner. Le manque de créneaux horaires disponibles, ou parfois la pénurie de doses, rendent la prise de rendez-vous compliquée. Certains escrocs profitent de cette situation en tentant d'abuser du désarroi des personnes souhaitant se faire vacciner, notamment pour leur soutirer de l'argent.

Présentation au domicile sous une fausse identité

Afin de pouvoir parvenir à leurs fins, ces escrocs usent de plusieurs types de stratagèmes. Ils sont prêts notamment à l'usurpation d'identité, en se faisant passer pour des employés de mairie. Cela s'est déjà produit à Épernay en janvier. Des individus s'étaient présentés chez des résidents de la commune en se prétendant "agents du service vaccination". 

Ainsi, si deux personnes se présentent chez vous et se disent de la mairie ou venant de la part d'un centre de santé pour vous vacciner à domicile contre rémunération, surtout, ne les faites pas entrer chez vous. La démarche à suivre est la suivante : téléphonez immédiatement à la mairie pour vérifier l'identité de ces personnes et faire valider leurs propos.

Notez bien que la vaccination contre le Covid est toujours gratuite. Il n'y a donc rien à débourser, ni pour la prise de rendez-vous, ni pour le vaccin. 

Attention aux arnaques téléphoniques

D'autres procédés sont aussi utilisés, dont le faux rendez-vous en centre de vaccination.

Comment cela fonctionne ? Vous recevez un appel d'une personne se présentant comme étant d'un centre de vaccination pour vous confirmer votre jour de vaccination. Elle vous dit qu'il est possible d'avancer la date du rendez-vous et vous incite à rappeler dans la foulée un numéro comportant 12 chiffres. Ce numéro provient en fait d'une zone hors de France. Attention, c'est un numéro surtaxé et si vous ne raccrochez pas, les quelques minutes passées au téléphone peuvent vous coûter cher. 

Enfin, il faut aussi vous méfier de faux SMS qui vous invitent à rappeler un numéro surtaxé et tentent de recueillir des informations personnelles. 

Attention au faux appel de la Sécurité sociale

Autre arnaque toujours en lien avec le téléphone : le faux appel téléphonique de la Sécurité sociale pour vous faire vacciner. Certains individus se font passer pour des agents de l'Assurance-maladie mais procèdent en fait à du phishing ou de l'hameçonnage (fraude pour tenter de récupérer vos données personnelles), en particulier auprès des personnes de plus de 75 ans, non encore vaccinées. 

Le numéro qui s'affiche sur votre écran quand l'Assurance maladie vous contacte est le 3646 (ou le 09 86 01 36 46, pour les appels menés dans le cadre du dispositif de contact tracing). Notez que la Sécurité sociale ne vous demandera jamais de fournir des informations personnelles (numéro de Sécurité sociale, âge, adresse, numéro de carte bancaire, RIB ou numéro de compte bancaire). 

Comment se prémunir de ces tentatives d'arnaques ?

Pour éviter toutes ces escroqueries, différents moyens existent. Il faut tout d'abord privilégier les sources officielles pour prendre rendez-vous : mairie de votre commune, CCAS, centres de vaccination. Vous pouvez consulter la liste entière sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé. 

Concernant les numéros surtaxés, la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) rappelle que certains formats peuvent être surtaxés : les numéros à 10 chiffres commençant par 08, à 4 chiffres commençant par 3 ou 10 ou encore à 6 chiffres commençant par 118.

Le portail officiel de signalement de contenus illicites est : Internet-signalement.gouv.fr. Pour un SMS frauduleux, signalez-le au 33 700, plateforme de lutte contre les spams. 

 

A lire aussi