Réouverture des commerces : que prévoit le nouveau protocole sanitaire ?

Un client pour 8 m2 de surface contre 4 m2 avant le reconfinement, ouverture possible le dimanche… Voici ce que devrait prévoir le nouveau protocole sanitaire qui s’appliquera à l’ensemble des commerces, y compris ceux essentiels.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Malkovstock

D’ici quelques jours, les commerces non essentiels, fermés depuis le début du reconfinement de la France le 30 octobre dernier, pourront rouvrir. Le chef de l’Etat officialisera la date de réouverture mardi 24 novembre au soir lors d’une nouvelle allocution télévisée. Au sein du gouvernement, la date du samedi 28 novembre semble privilégiée afin de permettre aux commerçants de profiter d’un week-end supplémentaire de ventes à l’approche de Noël.

Cette réouverture sera conditionnée au respect d’un nouveau protocole sanitaire renforcé. Présenté vendredi 20 novembre à plusieurs fédérations de commerçants, lors d’une réunion à Bercy, il doit encore être validé par le Haut Conseil de la santé publique. Il s’appliquera à l’ensemble des commerces, y compris ceux restés ouverts pendant le confinement. Voici ce qu’il prévoit.

Un client pour 8 m2 de surface

Principal changement : le nombre de clients présents dans les magasins devrait être divisé par deux. La jauge d’occupation devrait, en effet, passer d’une personne pour 4 m2 à une personne pour 8 m2. « La règle sera la même pour tous les magasins, quelle que soit leur surface », a expliqué Jacques Creyssel, le président de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), sur France Info. Une tolérance devrait toutefois être accordée pour les petites surfaces. Pour les magasins au-dessus de 400 m2, un renforcement du contrôle de la jauge à l’entrée est prévu. Comme lors du premier confinement, une personne devra compter le nombre de clients autorisés à entrer. Enfin, le personnel des magasins ne sera pas inclus dans le comptage.

Ouverture possible le dimanche

Pour limiter les files d’attente, les horaires d’ouverture devraient être élargis et l’ouverture le dimanche pourrait être rendue possible. « On regarde cette approche de manière favorable, ce d'autant plus que cela permet de respecter les jauges, il y a un intérêt sanitaire », a déclaré dimanche sur Radio J la ministre chargée de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, à propos de l’ouverture des commerces le dimanche pendant les mois de décembre et janvier.

Pas de rendez-vous obligatoire

Le protocole sanitaire ne prévoit pas de rendre obligatoire les prises de rendez-vous. Ils doivent simplement être privilégiés lorsque cela est possible (coiffeurs, institut de beauté, etc.).

Port du masque, gel hydro-alcoolique

La mise à disposition de gel hydro-alcoolique à l’entrée de chaque magasin et le marquage au sol resteront obligatoires. Aucun sens de circulation ne devrait, en revanche, être mis en place. Quant au port du masque et aux gestes barrières, ils devront, bien entendu, continuer à être respectés.

Si la crise sanitaire le rend nécessaire, ce nouveau protocole sanitaire pourrait s’appliquer pendant plusieurs mois.

Partager cet article :