3ème dose, masque, passe sanitaire... Ce que prépare le gouvernement

4 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Olivier Véran, Elysée
© Xose Bouzas/Hans Lucas via Reuters Connect

Au sommet de l’Etat, de nouvelles mesures de restriction contre l’épidémie de Covid-19 sont envisagées. Le ministre des Solidarités et de la santé, Olivier Véran, doit les annoncer jeudi 25 novembre lors d’une conférence de presse « à la mi-journée », a fait savoir mercredi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

« L’enjeu, c’est de protéger les Français face à la vague, en consolidant nos acquis et en renforçant notre organisation, de manière à sauver les fêtes de fin d’année et à traverser l’hiver le mieux possible », a expliqué Gabriel Attal au cours d’un point presse à l’Elysée, après un conseil de défense et de sécurité sanitaire et un Conseil des ministres.

Pas de couvre-feu ni de confinement

L’exécutif ne compte pas mettre en œuvre de restrictions de déplacement au sein du territoire. Gabriel Attal a affirmé le « cap clair » qui a guidé le conseil de défense : « ne pas avoir à en revenir à des mesures de jauge et encore moins à des mesures de fermeture, de couvre-feu ou de confinement dans notre pays ». Le fait que le ministre des Solidarités et de la santé doive intervenir en tête d’affiche et non le chef du gouvernement ou le président de la République montre que pour l’exécutif, l’heure n’est pas suffisamment grave pour justifier des restrictions des déplacements.

Les mesures vont s’articuler autour des « trois directions » suivantes. « D’abord, le renforcement des mesures barrières et du port du masque, en intérieur comme en extérieur, l’aération, l’ensemble des mesures barrières qui permettent de nous protéger vis-à-vis des contaminations. Ensuite, le renforcement du passe sanitaire, pour mettre davantage de contrainte sur les non-vaccinés que sur les vaccinés [...]. Enfin, l’accélération de la campagne de rappel vaccinal », a détaillé Gabriel Attal. Ces « orientations » permettent d’entrevoir les mesures susceptibles d’être annoncées par Olivier Véran.

Port du masque

Le port du masque va de nouveau être obligatoire dans tous les établissements recevant du public, ainsi qu’à l’extérieur dans les situations de forte affluence, affirme BFMTV.

Le port du masque n’est pas obligatoire dans les restaurants et les lieux de culture, sauf dispositions contraires prises par arrêté préfectoral.

Depuis le 17 juin, l’obligation du port du masque à l’extérieur n’est plus en vigueur au niveau national, « sauf exceptions (regroupements, files d’attente, marchés, stades, etc.) », rappelle le site de Bercy economie.gouv.fr.

Le gouvernement exclut toujours d’imposer aux employeurs dont l’activité s’y prête le recours massif au télétravail. « Nous n’envisageons pas à ce stade de retour massif », nous indiquait la semaine dernière le cabinet de la ministre du Travail, Elisabeth Borne. Cependant, le ministère du Travail affiche son souhait de renforcer les contrôles de l’inspection du travail concernant le respect des règles inscrites dans le protocole sanitaire applicable aux entreprises, notamment le port du masque dans les espaces collectifs.

Vaccin : troisième dose pour tous

L’exécutif veut inciter tous les adultes à se faire injecter une nouvelle dose de vaccination contre le Covid-19 (en général une troisième dose).

D’après BFMTV, Olivier Véran va annoncer une extension du ciblage de la campagne de rappel « à l’ensemble de la population » et une « intégration progressive » de la troisième dose « dans le passe sanitaire ».

La chaîne précise que le délai nécessaire entre les deuxième et troisième doses va être réduit à cinq mois, conformément aux recommandations « attendues de la Haute autorité de santé (HAS) ».

Réduction de la durée de validité des tests PCR

La validité des tests PCR va être abaissée de 72 à 24 heures, selon BFMTV.

Présentation et consultations en attendant la conférence de presse d’Olivier Véran

Les diverses « orientations et les mesures possibles » devaient être présentées « cet après-midi aux présidents des groupes parlementaires de l’Assemblée nationale et du Sénat », selon le porte-parole du gouvernement. Le Premier ministre, Jean Castex, devait intervenir par visio-conférence auprès des chefs des groupes politiques des deux assemblées, précise à Dossier Familial une députée de la majorité. Une présentation sera également faite « demain matin aux associations d’élus locaux », d’après Gabriel Attal. Les « différents ministres » doivent mener des consultations concernant « les mesures que nous serons amenés à prendre ».

A lire aussi