Des leçons gratuites de natation pour les enfants âgés de 4 à 12 ans

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
© shironosov

En France, les noyades accidentelles sont responsables d’environ 1 000 décès par an, dont la moitié pendant la période estivale, selon les chiffres de Santé publique France. C’est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans. Mais cette année, les professionnels du secteur sont particulièrement inquiets et redoutent une augmentation des noyades cet été. Depuis plus d’un an, environ 800 000 écoliers et collégiens n’ont, en effet, pas pu apprendre à nager ou à se perfectionner dans le cadre de leur programme scolaire du fait de la fermeture des piscines pour des raisons sanitaires.

Face à cette situation, les parents se doivent d’être particulièrement vigilants. Car la seule manière de prévenir le risque de noyade, c’est de savoir nager. Pour faciliter l’apprentissage de la natation chez les plus jeunes, le ministère des Sports a d’ailleurs mis en place, avec la Fédération française de la natation (FFN), deux dispositifs nationaux gratuits : « Aisance aquatique » pour les enfants âgés de 4 à 6 ans et « J’apprends à nager » pour ceux âgés de 6 à 12 ans. Destinés aux enfants ne sachant pas nager, ils s’adressent en priorité à ceux résidant dans les Quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) et/ou dans les Zones de revitalisation rurale (ZRR).

En quoi consiste le dispositif « Aisance aquatique » pour les 4-6 ans ?

Il s’agit de cours d’aisance aquatique pour prévenir les risques de noyades chez les enfants de moins de 6 ans. L’apprentissage s’organise sur une ou deux semaines à raison de 8 séances de 40 à 45 minutes dans l’eau réalisées dans un espace où l’enfant n’a pas pied et sans aide de flottaison. Les leçons sont données en petits groupes de 10 enfants maximum. Le programme est organisé pendant le temps scolaire (classe bleue) ou périscolaire et extrascolaire (stage bleu).

L’acquisition de l’aisance aquatique passe par trois paliers dans le but de faire prendre conscience aux enfants que leur corps flotte dans l’eau : 

  • Palier 1 : entrer seul dans l’eau, se déplacer en immersion complète (tête sous l’eau) et sortir seul de l’eau.
  • Palier 2 : sauter ou chuter dans l’eau, se laisser remonter, flotter de différentes manières, regagner le bord et sortir seul.
  • Palier 3 : entrer dans l’eau par la tête, remonter à la surface, parcourir 10 m en position ventrale tête immergée, flotter sur le dos avec le bassin en surface.

En quoi consiste le dispositif « J’apprends à nager » pour les 6-12 ans ?

L’opération « J’apprends à nager » consiste en dix séances gratuites d’une heure dispensées par un professionnel de la Fédération française de natation. Les leçons sont données en petits groupes de 15 enfants maximum. Elles se déroulent pendant les vacances scolaires, le week-end ou lors des temps périscolaires.

A la fin du stage d’apprentissage, les enfants ayant développé les compétences nécessaires peuvent passer le diplôme Sauv’Nage de l’Ecole de natation française certifiant qu’ils ont acquis les « compétences nécessaires pour évoluer dans l’eau en toute sécurité ». Ce test, c’est la preuve que le nageur est capable de s’immerger dans l’eau, de flotter, de se maintenir en équilibre, de se déplacer sur et sous l’eau, de nager sur le dos, d’aller chercher un objet au fond du bassin.

Astuces

Pour inscrire votre enfant aux cours de natation, la souscription à une assurance est obligatoire.

Comment en bénéficier ?

Les cours sont disponibles sur inscription dans la limite des places disponibles. Pour savoir si un stage est organisé près de chez vous, il faut consulter la liste des établissements proposant ces dispositifs. Un certificat médical récent sera demandé. Les places étant limitées, inscrivez votre enfant rapidement.

A lire aussi