Maladiecoronavirus.fr : un site pour fluidifier la prise en charge des malades par les services d’urgences

Un oncologue a mis au point avec une équipe d’experts un test en ligne destiné à orienter au mieux les malades du coronavirus. Le but est de désengorger le 15. Testé dans la Sarthe, il est désormais déployé au niveau national.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
maladiecoronavirus.fr

Dans certaines villes, les centres 15 font face à un afflux d’appels et les assistants de régulation médicale (ARM) n’arrivent pas à faire face. Pour éviter les appels inutiles et laisser les lignes accessibles aux véritables urgences, 14 experts de l’Institut Pasteur, des Hôpitaux de Paris, des CHU de Rennes, d’Angers et de Lille viennent de mettre au point un test en ligne capable d’orienter les patients selon leur état de santé. Ce test, qui s’appuie sur des bases scientifiques, a été piloté par le Dr Fabrice Denis, oncologue au centre Jean-Bernard, au Mans, rapporte Ouest France.

Baptisée maladiecoronavirus.fr, le site est consultable sur smartphone, ordinateur et tablette. Les personnes qui pensent avoir des symptômes du Covid-19 ou avoir été exposé au coronavirus sont invitées à répondre à 23 questions « élaborées par les médecins du groupe d’experts : urgentistes, infectiologues, pneumologues, réanimateurs ».

23 questions pour évaluer l’état du malade

Les premières questions concernent les antécédents : avez-vous de l’hypertension artérielle ou une maladie cardiaque vasculaire ? Etes-vous diabétique ? Avez-vous ou avez-vous eu un cancer ? Une maladie respiratoire ? Une insuffisance rénale ? Une maladie du foie ? Prenez-vous un traitement immunosuppresseur ? Etes-vous enceinte ?

Elles sont suivies par des questions plus spécifiques aux symptômes du coronavirus : pensez-vous avoir de la fièvre, des frissons, des sueurs ? Avez-vous une toux ou une augmentation de votre toux habituelle ces derniers jours ? Des douleurs musculaires inhabituelles ? Un mal de gorge ? Une fatigue inhabituelle qui oblige à se reposer plus de la moitié de la journée ? Des difficultés pour boire ou vous alimenter ?

A l’issue du questionnaire, un algorithme donne trois types de préconisations :

  • Rester chez soi si l’état de santé apparaît plutôt bon
  • Demander un avis médical
  • Appeler le 15 si l’état apparaît grave.

Bon à savoir

Si vous avez des symptômes évocateurs (fièvre, toux, difficultés respiratoires), appelez le SAMU (le 15) mais ne vous rendez pas directement chez le médecin, ni aux urgences.

Un site référencé par le ministère de la Santé

Testé la semaine dernière dans la Sarthe, le site est désormais déployé au niveau national. Après sa mise en ligne, le site a enregistré 600 000 connexions en trois jours. « Parmi celles-ci, seules 10% des personnes ont été orientées vers le 15. Un chiffre qui illustre l’utilité du site dans la réduction de la pression sur le 15 », d'après les concepteurs.

Bon à savoir

Pour toute question non médicale sur le coronavirus, contactez la plateforme téléphonique dédiée au 0 800 130 000. L’appel est gratuit et le service, ouvert 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.

Toutes les consignes sanitaires à consulter sur Informations Coronavirus.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :