Le masque obligatoire, dès maintenant, demande l'Académie de médecine

Un temps dénigré par Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, le port de masques de protection contre le coronavirus pour tous a intégré la stratégie de déconfinement prévue par le gouvernement. L'Académie de médecine préconise même l'obligation de porter dès maintenant des masques alternatifs "grand public". 

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Art Photo

L’Académie nationale de médecine préconise de porter dès aujourd'hui des masques anti-projections (couvant le nez et la bouche) dans notre quotidien, dès lors qu'on sort de chez nous. Elle préconise même de rendre obligatoire le masque partout, et pas seulement dans les transports publics, comme l'envisage le gouvernement. 

"Restreindre le port du masque dans les seuls transports en commun, c’est négliger tous les espaces publics où le risque demeure", précise l'Académie de médecine, dans un communiqué publié ce mercredi 22 avril. 

Les masques "grand public" en tissu sont-ils efficaces ?

Oui. L'Academie de médecine recommande même d'y avoir recours massivement, et sollicite ces solutions alternatives, plutôt qu'une distribution gratuite par le gouvernement de masques de protections chirurgicaux.

"Subordonner [l'obligation de porter le masque] à la fourniture gratuite de masques par l’État, c’est conforter la population dans une situation d’assistance et de déresponsabilisation."

Quand et où porter un masque alternatif ?

Partout. Dès lors que vous sortez de chez vous. Dans la rue, dans les commerces, dans les transports en commun, au travail... "Pour être efficace, le port du masque anti-projections doit être généralisé dans l’espace public. Cette mesure ne peut avoir un impact épidémiologique sur la circulation du virus que si tout individu s’astreint à l’appliquer dès qu’il sort de son domicile", précise l'Académie de médecine, qui préconise d'ailleurs l'obligation du port du masque dès maintenant :

"Attendre la date du 11 mai pour faire porter le masque aux Français, c’est accorder 3 semaines de répit au SARS-CoV-2 pour qu’il continue de se transmettre, c’est accepter plusieurs milliers de nouvelles infections, donc plusieurs centaines d’hospitalisations et plusieurs dizaines de morts supplémentaires."

Où acheter un masque alternatif en tissu ?

Pour acheter votre masque de protection contre le Covid-19 (ou plutôt vos masques : il vous en faudra un propre pour chaque sortie), nous avons fait une sélection de sites de confiance, qui vendent des masques pas cher et reversent même parfois de l'argent en faveur de la recherche ou des soignants. 

Important : vous devez laver votre masque en tissu après chaque utilisation. Vous devez disposez d'un sèche-linge ou d'un sèche-cheveux pour pouvoir séchez votre masque en moins de 2 heures. 

Et si vous vous en sentez capable (ayez confiance en vous, c'est très simple), vous pouvez confectionner vous-même votre masque en suivant nos conseils faciles ici ou notre tuto de masque en tissu en vidéo

En vidéo : Un tuto pour faire votre masque en tissu

Chargement de votre vidéo...
df
Mathieu Sicard
Publié le

Partager cet article :