Jeunes enfants : gare aux objets contenant des billes aimantées

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
© cheshka

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), la Direction générale de la santé (DGS) et l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) alertent les parents et les personnes ayant la garde de jeunes enfants sur les risques d’ingestion de billes aimantées. « Ces accidents peuvent entraîner des complications très graves », alertent les autorités dans un communiqué commun.

« Deux cas graves d’ingestion accidentelle de billes aimantées de 3 à 5 mm ont été signalés dernièrement ; ils concernent des enfants de 3 ans ou moins, rapportent-elles. Les billes aimantées incriminées provenaient d’objets « anti-stress » destinés aux adultes ». Mais il est également possible d’en trouver dans certains jeux de construction.

Quels sont les risques ?

« Les billes aimantées ingérées peuvent s’agglomérer, obstruer le tube digestif et déchirer les parois intestinales provoquant des perforations ; elles sont notablement plus dangereuses que des objets inertes de mêmes dimensions (billes en verre, pièces de monnaie). Les cas les plus graves demandent un acte chirurgical lourd et peuvent mettre en jeu le pronostic vital des enfants », expliquent les autorités sanitaires.

Pour prévenir les accidents, les trois administrations recommandent de « tenir strictement les objets contenant des billes aimantées hors de portée des enfants, qui pourraient les confondre avec des bonbons et les avaler ».

Que faire en cas d’ingestion ?

En cas d’ingestion, même supposée, il faut immédiatement appeler un centre antipoison qui donnera les conseils médicaux et la conduite à tenir. En cas d’urgence vitale, il faut privilégier le 15 ou le 112.

A lire aussi