Don du sang pendant le Covid-19 : à quelles conditions ?

3 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© AnnaStills

Il n’y a pas de pause estivale pour le don du sang, même pendant l’épidémie de Covid-19 ! Comme chaque été, la fréquentation des collectes est en baisse en raison des départs en vacances. Or, les besoins en sang sont constants. Secours d'urgence, interventions chirurgicales, maladies du sang, cancers... 10 000 dons sont nécessaires chaque jour pour soigner 1 million de malades par an. Des dons qui doivent être réguliers car la durée de vie des produits sanguins est limitée : 7 jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges.

Pour maintenir les réserves à un niveau suffisant, l’Etablissement français du sang (EFS) invite donc chacun à donner son sang pendant les vacances. Malgré le contexte de crise sanitaire, il est tout à fait possible d’accomplir ce geste citoyen. Voici dans quelles conditions.

Qui peut donner son sang ?

Sauf contre-indication, les personnes âgées de 18 à 70 ans, en bonne santé et pesant au moins 50 kilos peuvent donner leur sang. Après 60 ans, le don est nécessairement soumis à l'autorisation du médecin responsable du prélèvement. Un questionnaire en ligne vous permet de savoir si vous êtes éligible.

Le pass sanitaire est-il nécessaire pour donner son sang ?

Non, il n’est pas nécessaire de présenter un test de dépistage du Covid-19 négatif, ni une attestation de vaccination pour entrer dans un lieu de collecte. L’EFS rappelle que tous les donneurs sont accueillis « sur l’ensemble de ses maisons du don et collectes mobiles dans le respect des règles de distanciation sociale et des gestes barrières dont le port du masque qui reste obligatoire ».

En revanche, une pièce d’identité sera demandée s’il s’agit d’un premier don. Si vous êtes déjà donneur, la carte de donneur suffit.

Peut-on donner son sang après avoir été vacciné contre le Covid-19 ?

Oui, il est possible de donner son sang sans délai, « que ce soit avant ou après une injection de vaccin contre le Covid-19 ».

Peut-on donner son sang après avoir contracté le Covid-19 ?

Oui, vous pouvez donner votre sang mais vous devrez attendre 14 jours après la disparition des symptômes. Si vous êtes asymptomatique avec un test positif, vous devez également attendre 14 jours à partir de la date du test.

Peut-on donner son sang si on a été en contact étroit avec un malade du Covid-19 ?

Oui, il est possible de donner son sang mais là encore, il faudra attendre 14 jours après le dernier contact avec la personne malade, sauf si le test RT-PCR, antigénique ou l’autotest est négatif.

Où donner son sang ?

L’EFS propose sur son site internet une cartographie des sites de collecte fixes et mobiles selon les types de don (sang, plasma, plaquettes) avec leurs coordonnées. Pour limiter l’attente, il est conseillé de prendre rendez-vous. Vous pouvez le faire directement en ligne sur le site  Mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr (à l'exception de la Guadeloupe et de la Guyane) ou en appelant le site de collecte par téléphone.

Comment préparer son don ?

Il est conseillé de bien s'hydrater et de manger avant et de se munir d’un stylo et, si possible, d’une gourde.

Quel délai d’attente entre deux dons du sang ?

Il faut respecter un délai d'au moins 8 semaines entre deux dons de sang. Une femme peut donner son sang au maximum 4 fois par an, un homme 6 fois par an.

A lire aussi