Voici les nouveaux montants de l'allocation aux adultes handicapés (AAH) dès le 1er avril

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Xose Bouzas / Hans Lucas via Reuters Connect

On estime en France que plus de 12 millions de personnes sont touchées par un handicap. Parmi elles, 1,2 million perçoivent chaque mois l'allocation aux adultes handicapés versée par la Caisse d'allocations familiales (CAF). Elle est destinée aux personnes qui, du fait d'un handicap ou d'une maladie chronique invalidante, ne peuvent exercer une activité professionnelle normale afin d'assurer leur subsistance. 

Si la CAF procède au versement de l'AAH, celle-ci est octroyée par la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) au sein de la Maison des personnes handicapées (MDPH) du département de résidence du bénéficiaire. 

Au 1er avril prochain, le montant de l'allocation aux adultes handicapés sera revalorisé de 1,8 %, comme la plupart des aides versées par la CAF. 

En vidéo : Nouveaux montants aides de la CAF 2022

+ 196 € pour le montant mensuel maximum de l'AAH en 2022

Ainsi, en 2021, le montant mensuel maximum de l'allocation aux adultes handicapés s'élevait à 903,60 € par mois. Dès le 1er avril, celui-ci passera à 919,86 € soit une augmentation nette mensuelle de 16,26 €. 

Ce montant maximum s'adresse aux personnes handicapées seules et sans ressources. 

L'allocation aux adultes handicapées peu également s'adapter aux autres revenus que vous percevez : il peut s'agir, par exemple, d'une pension d'invalidité ou encore d'un revenu du travail qui ne permet pas d'atteindre un niveau de vie suffisant. C'est le cas notamment des travailleurs handicapés qui officient au sein d'un établissement et service d'aide par le travail (Esat) ou encore des salariés en milieu ordinaire, dont le niveau de l'AAH sera réévalué tous les trois mois au moyen de la déclaration trimestrielle de ressources. 

Les conditions pour percevoir l'AAH

Trois conditions sont inhérentes à l'obtention de l'allocation aux adultes handicapés : il faut pour cela résider en France, être âgé d'au moins 20 ans et être atteint d’un taux d’incapacité permanente d’au moins 80 % ou, s’il est situé entre 50 et 79 %, subir une restriction substantielle et durable d’accès à l’emploi par la CDAPH. 

Par ailleurs, les ressources annuelles du ou des bénéficiaires ne doivent pas dépasser un certain plafond, qui sera également revalorisé au 1er avril 2022. 

Nombre d'enfants à charge

Vous vivez seul

Vous vivez en couple

0

11 038,32 €

19 979,36 €

1

16 557,48 €

25 498,52 €

2

22 076,64 €

31 017,68 €

3

27 595,80 €

36 536,84 €

4

33 114,96 €

42 056 €

L'AAH en cas d'hospitalisation

Si le bénéficiaire de l'allocation aux adultes handicapés est hospitalisé ou admis en maison d'accueil spécialisé pour une durée d'au moins 60 jours, le montant mensuel maximum de l'aide sera réduit de 30 %, soit 275,96 €, conformément à la revalorisation qui entrera en vigueur dès le mois de mai. 

Consultez le guide pratique "Je suis en situation de handicap"

Une check-list pour ne rien oublier

Des outils pratiques

Tous les articles utiles

J'y vais

Simulez vos droits à l'AAH

Afin de connaître le montant de vos droits à l'allocation aux adultes handicapés, vous pouvez utiliser notre simulateur complet et gratuit avant de vous adresser à la MDPH de votre Département ou à la CAF. 

 

A lire aussi