Variant Delta du Covid-19 : quelles solutions envisage l’exécutif face à la 4ème vague ?

4 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Elysée, réunion, Emmanuel Macron, Jean Castex, Alexis Kohler, Olivier Véran
© Lewis Joly – Pool New – Reuters

Le temps de l’insouciance collective n’est pas pour demain. L’exécutif et les scientifiques jugent inéluctable la perspective d’une quatrième vague de la pandémie de Covid-19 en France, sur la foi de la montée dans le pays de la diffusion du variant Delta, apparu en Inde.

« Le variant Delta [...] est en train progressivement de remplacer les autres virus qui existaient de la souche coronavirus, il sera bientôt majoritaire, probablement ce week-end dans notre pays, il était pas loin de 50 % hier soir, et donc il entraîne une augmentation à nouveau des contaminations en France et dans beaucoup de pays qui nous entourent », a analysé le ministre des Solidarités et de la santé, Olivier Véran, vendredi 9 juillet au micro de France Inter.

Pour l’infectiologue Karine Lacombe, « cette quatrième vague est quasi certaine ». « Alors quand est-ce qu’elle va arriver ? On pensait plutôt vers l’automne, et vu le taux de transmission extrêmement élevé de ce [...] variant, elle va probablement arriver » au « mois d’août », a estimé vendredi sur BFMTV et RMC la cheffe du service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Saint-Antoine à Paris.

Selon elle, l’intensité de cette vague « va dépendre [...] de nos comportements à tous et puis surtout de l’accès à la vaccination »

Une intervention d’Emmanuel Macron

Le président de la République, Emmanuel Macron, doit intervenir à la télévision d’ici au 14 juillet. L’Elysée a prévu un conseil de défense sanitaire l’avant-veille du jour de la fête nationale. Après avoir permis la réouverture des lieux recevant du public fermés comme les cafés, les cinémas ou les discothèques, et supprimé le couvre-feu, l’exécutif ne va pas revenir dans les prochains jours sur ces mesures. Il est cependant susceptible de prendre de nouvelles mesures contraignantes, pour contrer la montée de la quatrième vague. Passage en revue.

Vaccination obligatoire pour certaines professions dont les soignants

D’après Le Monde, un projet de loi imposant la vaccination obligatoire aux soignants doit être présenté lors du Conseil des ministres du 13 juillet. L’obligation est susceptible d’être imposée à « d’autres professions en contact avec le public, comme les pompiers », précise LCILe Monde évoque la possibilité d’appliquer l’obligation aux enseignants.

La ministre du Travail, Elisabeth Borne, doit échanger le 16 juillet avec les organisations syndicales et patronales, afin d’évoquer le sujet « des sanctions disciplinaires en cas de refus », selon le quotidien.

L’exécutif persiste à rejeter l’obligation vaccinale pour toute la population.

Extension du pass sanitaire

Le pass sanitaire prouve :

  • soit la vaccination complète de son détenteur ;
  • soit un test RT-PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures ;
  • soit un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement du Covid-19, datant d’au moins 15 jours et de moins de 6 mois.

Il permet d’accéder à l’heure actuelle à un rassemblement de plus de 1 000 personnes, comme un concert ou un festival, mais également de voyager au sein de l’Union européenne (UE).

L’exécutif envisage de soumettre à la présentation du pass sanitaire l’accès à différents lieux très fréquentés.

« L’idée que l’on puisse utiliser son pass sanitaire non seulement pour aller au stade – et je ne parle pas seulement des images un peu folles de l’Euro de football –, mais aussi pour se rendre au cinéma, au théâtre, au restaurant ne me choquerait pas. C’est une bonne mesure incitative, en particulier pour les plus jeunes », a souligné auprès du Monde Alain Fischer, qui préside le conseil d’orientation de la stratégie vaccinale.

Vérification de l’isolement des personnes atteintes

L’exécutif est susceptible de décider lors du conseil de défense sanitaire de renforcer les obligations d’isolement pour les personnes atteintes, selon Le Monde. LCI évoque la piste d’une vérification du respect de l’isolement par des contrôles policiers.

Durcissement de l’accès aux frontières françaises

Les restrictions d’accès aux frontières françaises sont susceptibles d’être durcies. D’après LCI, des discussions sont prévues avec certains pays. Dans un entretien donné jeudi à France 2, le secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, a déconseillé de réserver ses vacances en Espagne ou au Portugal.

A lire aussi