Covid-19 : les nouvelles règles d’isolement en vigueur face au variant Omicron

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© dragana991

Alors que le nombre de contaminations explose en France sous l’effet du variant Omicron, le gouvernement a décidé d’assouplir les règles d’isolement des personnes contaminées et de leurs contacts dès ce lundi 3 janvier. Le but est d’éviter une paralysie économique du pays.

Un isolement de 7 jours pour les personnes positives vaccinées

Les personnes testées positives ayant un schéma vaccinal complet (rappel réalisé) devront désormais s’isoler pendant 7 jours, au lieu de 10, après la date du début des signes ou la date du prélèvement du test positif.

La durée de l’isolement pourra être réduite à 5 jours à deux conditions :

  • avoir effectué un test antigénique ou RT-PCR négatif le 5ème jour ;
  • ne plus avoir de signes d’infection depuis 48h.

Si le test réalisé est positif ou si la personne ne réalise pas de test, son isolement est maintenu à 7 jours. Elle ne doit pas réaliser un second test à J+7.

Les enfants âgés de moins de 12 ans testés positifs suivent les mêmes règles.

Un isolement de 10 jours pour les personnes positives non vaccinées

Les personnes testées positives ayant un schéma vaccinal incomplet devront s’isoler pendant 10 jours après la date du début des signes ou la date du prélèvement du test positif.

La durée de l’isolement pourra être réduite à 7 jours à deux conditions :

  • avoir effectué un test antigénique ou RT-PCR négatif le 7ème jour ;
  • ne plus avoir de signes d’infection depuis 48h.

Si le test réalisé est positif ou si la personne ne réalise pas de test, son isolement est maintenu à 10 jours.

Pas d’isolement pour les personnes cas contact vaccinées

Les personnes cas contact ayant un schéma vaccinal complet (rappel réalisé) n’ont plus à respecter une quarantaine. Elles doivent néanmoins réaliser un test antigénique ou RT-PCR dès qu’elles apprennent qu’elles sont cas contacts, puis effectuer deux autotests à J+2 et J+4 après le dernier contact avec la personne positive. En cas d’autotest positif, le résultat doit être confirmé par un test antigénique ou RT-PCR. Si ce dernier est positif, la personne doit s’isoler pendant 7 jours.

Un isolement de 7 jours pour les personnes cas contact non-vaccinées

Les personnes cas contact non vaccinées ou ayant un schéma vaccinal incomplet doivent respecter un isolement d’une durée de 7 jours à compter de la date du dernier contact avec la personne positive et réaliser un test antigénique ou RT-PCR à l’issue de cette période. S’il est négatif, elles peuvent sortir de quarantaine. En revanche, s’il s’avère positif, elles doivent s’isoler.

Ce changement de règles doit permettre d’assurer « la maîtrise des contaminations tout en maintenant la vie socio-économique », a expliqué le ministère de la Santé dans un communiqué.

A lire aussi