Coronavirus : un tuto pour se faire son masque de protection en tissu

Face à la pénurie de masques, des centres médicaux proposent des modes d’emploi pour se fabriquer un masque de fortune.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Sutichak

Mardi 17 mars, l’institut du cancer de Montpellier (ICM) a lancé sur Facebook un appel aux personnes de la région sachant coudre : leurs talents sont requis pour confectionner des masques en tissu. Ailleurs aussi, comme au CHU de Grenoble, on envoie au personnel soignant des document les invitant à confectionner des masques, face au risque de pénurie.

Qu’on se rassure, ces masques ne visent pas à remplacer les masques chirurgicaux, précise l’ICM : « Les masques en tissu sont destinés au personnel non-soignant afin d’avoir une protection a minima, tout en permettant le maintien du stock de masques chirurgicaux pour le personnel soignant ».

Voici donc le mode d'emploi, pour vous protéger a minima lors de vos sorties (qui doivent toujours se limiter au strict minimum et être accompagnées de votre attestation de déplacement). 

Matériel nécessaire

  • Chute de coton (environ 20 cm) pour l'extérieur de la doublure
  • Molleton fin, polaire fine...
  • Elastique souple

Le masque de soin est composé de 2 couches de tissus en coton et 1 couche de molleton disposée entre les 2 couches.

Étapes de fabrication

  1. Imprimer et découper le patron (à télécharger ici)
  2. Découper les pièces de tissu en coton nécessaires (voir patron) : vous obtenez 4 pièces de tissu
  3. Découper le molleton (voir patron) : vous obtenez 2 pièces de molleton
  4. Couper environ 2 élastiques de 30 cm pour un grand modèle (adapter la longueur à la taille souhaitée)
  5. Assembler les 2 pièces de tissu extérieur "endroit contre endroit" partie arrondie
  6. Faire le même assemblage pour les 2 pièces tissu doublure
  7. Assembler les 2 pièces de tissu obtenues "endroit contre endroit" en insérant les 2 pièces de molleton. Coudre en haut et en bas : ne pas coudre les petits côtés
  8. Retourner l'ensemble sur l'endroit
  9. Surpiquer la couture centrale (verticale)
  10. Surpiquer le haut et le bas à quelques millimètres du bord
  11. Replier les petits côtés (2 fois 1 cm) - repasser
  12. Piquer à quelques millimètres du pli pour créer une coulisse
  13. Faire glisser le nœud dans la coulisse pour le confort

Nettoyage tous les jours à 30°

Dans un autre mode d'emploi, cette fois-ci proposé par le CHU de Grenoble, il est indiqué que ce masque en tissu doit être lavé quotidiennement à 30°C avec du détergeant classique.

Une solution de fortune

Qu'on se le dise, ces masques fabrication maison ne remplacent pas les masques homologués FFP2 permettant de bloquer avec fiabilité la transmission du virus. « On voit beaucoup de personnes avec des masques en tissu, assez couvrant sur le visage. Faute de disposer de masques achetés en pharmacie, cela permet tout de même de protéger un peu, même si la double épaisseur avec du tissu en coton et une pièce de molleton fait que le modèle doit être assez épais, donc pas très respirant, donc assez inconfortable », précise à 20 Minutes le Dr Jean-Paul Hamon, médecin généraliste à Clamart et président de la Fédération des médecins de France. 

 

En vidéo : Un tuto pour faire votre masque en tissu

Chargement de votre vidéo...
df
Henri Presson
Publié le

Partager cet article :