Coronavirus : quand, comment et où se faire dépister  ?

La procédure de dépistage du coronavirus a été simplifiée. Les tests virologiques (RT-PCR) sont totalement pris en charge par l’Assurance maladie et ne nécessitent plus de prescription médicale. Voici quand et où se faire dépister.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
4mn de lecture
© sonreir es gratis

Alors que la circulation du coronavirus s’intensifie sur le territoire, les autorités sanitaires appellent un maximum de Français à se faire dépister.

Quand faut-il se faire dépister ?

Le ministère de la Santé recommande de se faire dépister par PCR :

  • dès l’apparition du moindre symptôme, même léger (fièvre, toux, nez qui coule, mal de gorge, perte du goût ou de l’odorat) ;
  • après un contact avec une personne malade ;
  • après avoir participé à une réunion, un rassemblement familial, une fête avec des amis sans respecter strictement tous les gestes barrières (distance sociale, lavage des mains, port du masque) ;
  • au retour des vacances en signalant le lieu de villégiature, la fréquentation d’une zone de forte circulation virale dans le pays où l’on s’est rendu, et en cas de doute sur une exposition à risque (lieux de convivialité, lieux festifs où les gestes barrières ne pouvaient pas être respectés).

A-t-on besoin d’une ordonnance pour se faire dépister ?

Trois situations peuvent se présenter :

► Vous ne présentez pas de symptôme du Covid-19et vous n’avez pas de prescription médicale

Depuis le 25 juillet, tout le monde peut bénéficier d’un test virologique PCR entièrement remboursé, sans avoir besoin d’une ordonnance et sans avance de frais.

► Vous présentez des symptômes du Covid-19

Vous devez consulter le plus tôt possible votre médecin traitant. Si vous n’en avez pas, vous pouvez appeler le 0 800 130 000 (service gratuit + appel gratuit) pour être orienté vers un médecin généraliste. La consultation se déroule de préférence à distance. Si la suspicion d’infection est confirmée, le médecin vous remettra une ordonnance pour réaliser un test de dépistage.

► Vous êtes identifié comme « cas contact » d’une personne contaminée

Si vous avez été averti par votre médecin traitant, l’Assurance maladie ou l’Agence régionale de santé (ARS) que vous été en contact avec une personne testée positive, vous devez vous faire dépister :

  • dans les 24 heures si vous vivez dans le même foyer que la personne contaminée ;
  • dans un délai de 7 jours après le dernier contact avec cette personne si vous ne vivez pas avec elle et ne présentez pas de symptômes. Si des symptômes apparaissent, le test doit être effectué sous 24 heures.

Dans les deux cas, le test peut être réalisé sans prescription médicale.

Où peut-on se faire dépister ?

Vous trouverez la liste des laboratoires qui pratiquent les tests de dépistage près de chez vous sur le site du gouvernement Sante.fr. Il est important de vérifier s’il est nécessaire de prendre un rendez-vous.

Lors du test, vous devez présenter votre carte Vitale ou attestation de sécurité sociale ainsi qu’une pièce d’identité (et une ordonnance si vous en avez une). Le test RT-PCR ne dure que quelques secondes et s’effectue sous la forme d’un prélèvement nasal réalisé à l’aide d’un écouvillon.

Quel est le délai d’attente pour avoir les résultats du test ?

Les résultats du test de dépistage sont en principe disponibles dans un délai de 24 heures au plus tard. Ils sont remis par le laboratoire (par téléphone ou sur internet) et/ou par l’outil SI-DEP (un système d’information national de suivi du dépistage Covid-19).

En attendant les résultats, vous devez rester confiné à votre domicile et respecter les gestes barrières. Si le test est positif, vous devez rester isoler jusqu’à votre guérison : au minimum 8 jours après l’apparition des premiers signes de la maladie (ou 10 jours pour les personnes à risque élevé de faire une forme grave de la maladie) et 2 jours après la disparition de la fièvre ou des difficultés respiratoires. C’est le médecin qui précisera la fin de l’isolement. Vous serez, par ailleurs, contacté par les équipes de l’Assurance maladie pour identifier les personnes avec qui vous avez été en contact.

Si le test est négatif, deux cas figures sont à distinguer :

► Vous présentiez des symptômes du Covid-19 mais le test est négatif :

Vous pouvez reprendre vos activités en veillant à toujours bien respecter les gestes barrières.

► Vous êtes une personne contact d’un malade du Covid-19 :

Si vous vivez avec elle, vous devez rester en isolement jusqu’à sa guérison et renouveler le test 7 jours après sa guérison. Même si le test est à nouveau négatif et que vous ne présentez aucun signe de maladie, vous devez encore rester isoler 7 jours en allégeant les mesures d’isolement (limiter les sorties et toujours sortir avec un masque, ne pas prendre les transports en commun, rester en télétravail, ne pas avoir de contact avec des personnes fragiles, appliquer les gestes barrières).

Si vous ne vivez pas avec elle, vous devez rester isolé jusqu’au 14e jour après votre dernier contact avec la personne malade en allégeant les mesures d’isolement.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :